Sci-tech
URL courte
0 253
S'abonner

Des chercheurs ont réussi à déterminer la peau des animaux qu'utilisait Ötzi, l'homme des glaces âgé de 5.300 ans, pour confectionner ses vêtements.

Rappelons en guise de préambule que la découverte d'Ötzi, à 3.210 mètres d'altitude par deux randonneurs allemands dans un glacier alpin entre l'Autriche et l'Italie, avait été à l'époque une sensation archéologique.

Bien que plusieurs analyses génétiques aient été effectuées sur son corps momifié, les scientifiques ont prêté jusqu'alors peu d'attention à sa tenue vestimentaire.

Ainsi, une nouvelle analyse de l'ADN mitochondriale prélevée sur les tissus de son habit montre que les cuirs proviennent de 5 animaux différents.

Des jambières en cuir de chèvre, un pagne en cuir de mouton, un carquois à base de peau de chevreuil, des lacets en peau de bœuf, un chapeau en fourrure d'ours brun et une grosse veste composée de cuirs de chèvre et de mouton qui ont été collés grossièrement ensemble.

L'étude de la momie d'Ötzi continue d'être la source de nombreuses découvertes scientifiques.

Récemment, l'analyse de bactéries trouvées dans son estomac a semblé confirmer une grande vague migratoire en Europe venue du Proche-Orient plus récemment qu'estimée dans la préhistoire.

Le séquençage complet de son génome, en 2012, a permis de déterminer qu'il avait les yeux marrons, les cheveux noirs, et qu'il descendait de populations arrivées en Europe, avec des ancêtres en Sardaigne et du Caucase.

Agé de 40 à 50 ans, il serait mort assassiné, selon les scientifiques qui ont découvert un fragment de pointe de flèche dans sa région dorsale, qui lui aurait tranché une artère.

Les résultats de cette recherche ont été publiés dans la revue Scientific Reports.

Lire aussi:

Un Américain affirme avoir trouvé le yéti amérindien
La vérité sur le yéti dévoilée par un scientifique ?
Le yéti habite la région de Kemerovo
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Tags:
momie, science, vêtements, ADN, archéologie, Ötzi (homme des glaces)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook