Ecoutez Radio Sputnik
    Instagram

    Les photos sur Instagram peuvent dévoiler la dépression de leurs auteurs

    © AP Photo/ Marcio Jose Sanchez
    Sci-tech
    URL courte
    0 69824

    Les réseaux sociaux sont capables d’en dire beaucoup sur la personnalité des internautes. Mais savez-vous que les choix personnels présentés sur Internet peuvent cacher des symptômes purement médicaux? Les photos diffusées via Instagram sont en mesure de dévoiler les signes de la dépression.

    Selon l'étude effectuée par les spécialistes des Universités de Harvard et du Vermont et rendue publique sur le site arxiv.org, la couleur et la saturation des images partagées sur Instagram peuvent révéler la dépression de leurs auteurs.

    Les scientifiques ont étudié 43.950 photos publiées par 166 utilisateurs d'Instagram atteints de dépression. Les spécialistes ont élaboré un système permettant d'analyser la couleur, la saturation et la luminosité des images, ainsi qu'un algorithme pour élucider les visages.

    Les participants de la recherche lancée par les scientifiques ont répondu aux questions sur leurs données personnelles, sur l'utilisation des réseaux sociaux et sur la présence d'une maladie psychique décelée par un médecin. Ensuite, un programme spécial a étudié leurs photos.

    La présence élevée de la couleur bleue et de tons similaires dans une image, ainsi que des niveaux bas de luminosité et de saturation montrent la présence de dépression. De plus, les gens atteints de dépression n'utilisent pas souvent les filtres pour effectuer la retouche des photos. Ils préfèrent le filtre Inkwell qui rend les photos noires et blanches.

    Les spécialistes indiquent que la présence de la dépression peut être élucidée plus rapidement via l'étude des réseaux sociaux que par un diagnostic standardisé. Dans le même temps, ils soulignent que leur méthode n'aide pas à choisir le traitement approprié, mais dévoile seulement les premiers symptômes.

    Lire aussi:

    Le métro parisien déboule sur Instagram
    Dix comptes Instagram pour ceux qui souhaitent étudier l'art
    Un Instagram pour les médecins bientôt mis en place au Brésil
    Les artistes d'Instagram redonnent vie aux classiques
    Tags:
    dépression, chercheurs, Instagram, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik