Ecoutez Radio Sputnik
    Pourquoi on ne croise les extraterrestres que dans les films de Spielberg

    Pourquoi on ne croise les extraterrestres que dans les films de Spielberg?

    CC BY 2.0 / Sean-Franc Strang / Futurama mini Figures- Nibbler
    Sci-tech
    URL courte
    133908160

    Voici la raison pour laquelle les extraterrestres restent inaccessibles aux êtres humains.

    L'humanité n'a pas trouvé d'êtres extraterrestres rationnels à cause de la présence de "gangs" d'aliens qui communiquent les uns avec les autres, en camouflant leur existence auprès des hommes, stipule un article publié sur le site officiel de la librairie électronique de l'Université Cornell.

    Il y a 50 ans, l'astronome américain Frank Drake a inventé une formule pour calculer le nombre de civilisations de notre galaxie avec lesquelles le contact pouvait être établi. D'après cette théorie, le Paradoxe de (Enrico) Fermi a été défini: "Pourquoi, vu leur multitude, ne trouve-t-on pas de traces de la vie sur d'autres planètes?"

    Une planète mystèrieuse
    © REUTERS/ R. Hurt/Caltech/IPAC
    L'explication du Paradoxe de Fermi, qui porte également le nom de l'Hypothèse du zoo (ou plus rarement, du Club galactique), a été soutenue ensuite par l'astrophysicien australien Ronald Bracewell dans les années 70.

    L'Hypothèse a été vérifiée de nos jours par l'astronome écossais Duncan Forgan de l'Université de St Andrews.

    Le contenu de l'Hypothèse du zoo est simple. Les extraterrestres se cachent, c'est pourquoi on ne les trouve pas!

    Duncan Forgan a essayé de comprendre si les extraterrestres sont capables de développer un système de communication fiable et bien organisé, cherchant à compter le nombre de civilisations sur la Voie lactée depuis la création de la galaxie jusqu'à nos jours, évaluant la quantité de connexions soi-disant culturelles entre les civilisations en question.

    L'Hypothèse du zoo galactique a été rejetée à cause des trop grands écarts entre les groupements éventuels d'extraterrestres dans la galaxie, sans pourtant nier la possibilité d'existence d'une centaine de "gangs" séparés, dont la tactique consiste à préserver le statut isolé de notre planète.

    En termes de délais, l'existence de groupements d'extraterrestres pourrait être théoriquement possible, au cas où la moyenne de vie d'une civilisation atteindrait 250.000 d'années, l'ancienneté de l'espèce humaine sur la Terre s'élevant à 190.000 ans.

    Autre possibilité, l'existence de groupements d'extraterrestres séparés qui s'éloigneraient délibérément des êtres humains, selon le chercheur de l'Université de St Andrews.

    Lire aussi:

    Une découverte fascinante aux confins du Système solaire
    La masse de la Voie lactée enfin déterminée!
    La planète X dévoile ses secrets

    Lire aussi:

    La vie extraterrestre est possible, mais pas forcément observable
    L’existence de civilisations dans la Voie lactée enfin prouvée?
    Où pouvaient donc vivre les «anciens extraterrestres»?
    Stephen Hawking explique le principal danger de chercher des extraterrestres
    Ces milliardaires qui financent la recherche d'extraterrestres
    Tags:
    galactique, civilisation intelligente, planète, Paradoxe de Fermi, Université de St Andrews, Frank Drake, Enrico Fermi, Duncan Forgan, Voie lactée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik