Ecoutez Radio Sputnik
    La pyramide de Khéops

    La pyramide de Kheops n'a pas encore livré tous ses secrets…

    © Flickr/ John Solaro
    Sci-tech
    URL courte
    65500173

    Il est impossible de dire combien de secrets cache encore l'ancienne civilisation égyptienne, mais il paraît que les spécialistes de cette époque ont encore du pain sur la planche…

    Un groupe de chercheurs internationaux égyptiens et japonais a découvert, au cours de l'étude d'une "barque solaire" retrouvée au pied de la pyramide de Khéops, des pièces en métal dont la fonction demeure mystérieuse.

    Selon The History Blog, la découverte de ces éléments a été réalisée au cours de l'étude de la supposée "barque solaire" qui avait été retrouvée dans les années 1980 au pied de la pyramide de Kheops. La barque était en plusieurs morceaux. Ce n'est qu'en 2011 que les archéologues ont obtenu le financement nécessaire au lancement de leurs recherches. Ils ont pu ainsi commencer à travailler sur la barque et en extraire des morceaux pour les assembler et tenter de lui redonner sa forme originelle. C'est là qu'ils sont tombés sur de mystérieux "anneaux métalliques" dont on ignore à ce jour la fonction.

    Des détails en métal dont la fonction demeure mystérieuse retrouvés à bord de la Barque solaire de la Pyramide de Khéops
    © AFP 2017 Khaled Desouki
    Des détails en métal dont la fonction demeure mystérieuse retrouvés à bord de la Barque solaire de la Pyramide de Khéops

    Les chercheurs expliquent que c'est la première fois qu'ils tombent sur une chose pareille. En 1954, une autre "barque solaire" a été découverte dans une cachette de la pyramide de Kheops. A cette époque, ils ont extrait plus d'un millier de pièces et l'assemblage leur a pris 13 ans. Aujourd'hui, cette barque, entièrement faite de cèdre libanais et d'acacia égyptien sans aucun détail métallique, est exposée dans un musée.

    La deuxième barque est une copie plus petite de la première. Il est à noter que des pièces métalliques ont également été découvertes à bord de la première barque, mais sur une seule poutre seulement. S'il s'agissait de dames de nage, on devrait en trouver une autre rangée. Mais la deuxième poutre n'a pas encore été retrouvée.

    Les barques ont été nommées en l'honneur du mythe du dieu Rê qui, selon la légende, voyage à bord d'une barque solaire. Selon certaines hypothèses, le pharaon aurait été transporté à Gizeh à bord d'une de ces barques. Une fois assemblée, la deuxième barque sera placée dans le pavillon situé près de la pyramide de Kheops.

    Lire aussi:

    Des anomalies thermiques observées dans la pyramide de Khéops
    Un système de sécurité secret retrouvé dans la pyramide de Khéops
    Grande pyramide de Gizeh: une merveille imparfaite
    Tags:
    pyramide, recherches, chercheurs, Egypte antique, Gizeh, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik