Sci-tech
URL courte
8516
S'abonner

Les humains seront-ils un jour prêts à aimer et à épouser les machines?

A part l'intelligence artificielle, est-ce que les robots, de leur côté, sont disposés à séduire les hommes?
Tels sont les défis de la 12e conférence internationale Human Choice and Computers sur la coopération sensuelle entre les êtres humains et les robots, qui débute dans la ville de Salford dans la région de Manchester en Grande-Bretagne.

"Peu importe le niveau de l'intelligence artificielle d'une machine, car l'amour nécessite la participation de deux êtres humains et plusieurs interactions de matière chimique sont engagées", explique David Kreps de l'Université de Salford.

Selon lui, le plus grand problème actuel est pourtant beaucoup plus ordinaire: il s'agit de l'écart entre la réalité et les images de robots décrits par la science-fiction.

Cependant, la science permet d'implanter plusieurs appareils dans le corps humain afin de gérer la santé humaine. De plus, les robots sont capables d'intensifier le plaisir.

En outre, des marques mondiales ont déjà effectué certains efforts dans le cadre de leurs opérations marketing pour relativiser le niveau d'intimité des relations entre deux êtres humains, surtout sur fond d'épanouissement de l'industrie X en ligne et sur les réseaux sociaux.

Lire aussi:

Les préservatifs vegans et les vibromasseurs Wi-Fi gagnent en popularité
Game of Thrones, du porno? Rien à voir, quoique...
La série française Versailles choque la pudeur des Britanniques
Tags:
intelligence artificielle, machine, sexe, robot, amour, Univesrité de Salford, David Kreps, Royaume-Uni, Manchester
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook