Sci-tech
URL courte
793
S'abonner

L’équipe de la mission New Horizons a réussi à éclairer notre lanterne sur l’origine de la région de Mordor, située sur la surface de Charon, l’un des satellites de Pluton.

Rappelons que Mordor est une région bien particulière, située au pôle Nord de Charon et composée principalement de méthane solidifié en provenance de Pluton.

De nos jours, Mordor a un teint rougeâtre, les hivers étant très froids et prolongés dans la contrée, si bien que le méthane subit constamment des changements chimiques.

Les scientifiques ont tiré une telle conclusion après avoir analysé les données récupérées par la sonde New Horizons et mené à bien des simulations sur ordinateur.

La sonde New Horizons a été lancée le 19 janvier 2006, afin de poursuivre l'objectif d'étudier Pluton et ses satellites. En juillet 2015, elle s'est approchée au plus près de la planète naine et a acheminé vers la Terre une série de photographies et de données qui devraient permettre d'étudier en profondeur Pluton et ses environs.

Début septembre, la sonde New Horizons a commencé à transmettre à la Terre des données collectées lors d'un voyage vers le point extrême du système solaire.

Les résultats de cette recherche ont été publiés dans la revue Nature.

Lire aussi:

Des "glaces mouvantes" découvertes sur Pluton
La NASA dévoile les détails de la surface de Pluton
La NASA dévoile le mystère de la "surface crépusculaire" de Pluton
Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
Tags:
science, espace, région de Mordor (Charon), Charon, Pluton
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook