Sci-tech
URL courte
Technologies Made in Russia (160)
43351
S'abonner

Les spécialistes russes ont commencé des expériences pour étudier l'activité humaine dans les conditions de la gravité lunaire. Il est prévu également de tester un scaphandre de nouvelle génération.

En utilisant un banc d'essai unique qui simule la gravité sur la surface du satellite de la Terre, les spécialistes de la société spatiale RKK Energia ont entamé une série d'expériences simulant l'activité de l'homme sur la Lune, annonce le site officiel du holding spatial Roskosmos.

Pendant l'expérience, Mark Serov, chef du département d'essais en vol de Roskosmos et Alexander Karéli, cosmonaute-instructeur et pilote d'essai, chef du centre scientifique et technique d'Energia, ont simulé l'entrée / sortie du cosmonaute du rover et ont également démontré la possibilité du mouvement sur la surface lunaire.

Par ailleurs, les experts russes coordonnent leur travail avec les développeurs d'un nouveau scaphandre qui sera modernisé sur la base du modèle existant pour satisfaire les besoins du programme lunaire. Les modifications les plus importantes prévoient d'ajouter des joints supplémentaires et changer certains éléments rigides de la construction.

Ces modifications sont nécessaires pour qu'une personne puisse se remettre sur pied sans assistance après une chute éventuelle.

« C'est difficile de se déplacer sur la Lune dans un scaphandre. Il faut également construire des transports spéciaux ou des rovers, dans lesquels il sera facile de monter, de bien s'installer et de placer des accessoires. Pour réaliser tout ça, il faut mener les essais nécessaires », a fait savoir Alexander Polishchouk, chef-adjoint du centre scientifique et technique d'Energia.

L'expérience cumulée au cours des essais sera utilisée pour bien élaborer des phases du programme lunaire habité.

Dossier:
Technologies Made in Russia (160)

Lire aussi:

Révélations sur la naissance de la Lune
La Russie va faire voler des touristes vers la Lune
Moon Express, première entreprise privée à décrocher la Lune
L’origine de la Lune enfin dévoilée
Tags:
technologies russes, station orbitale lunaire, mission lunaire, science, RKK Energuia, Holding spatial russe Roscosmos, Lune, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook