Ecoutez Radio Sputnik
    Stonehenge

    Un chien âgé de 7 000 ans découvert à Stonehenge

    © Photo. Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    5180
    S'abonner

    La découverte prouve également que l’homme mésolithique était capable d’effectuer de longues traversées afin de trouver un nouvel asile.

    Le chien ressemblait à un berger allemand domestique d'après sa robe, sa ligne et sa taille. Une trouvaille qui prouve la présence de tribus locales sédentaires, stipulent les scientifiques de l'Université britannique de Durham.

    « Le fait que les hommes et l'animal soient restés sur les lieux démontre l'importance de cet endroit 2 000 ans avant la construction de Stonehenge », a déclaré de son côté David Jacques, responsable de recherches à l'Université de Buckingham, ajoutant qu'avec ses 7 000 ans, l'animal domestique s'avère plus ancien que le site de Stonehenge lui-même, vieux de 2 000 ans.

    Il daterait donc des premiers printemps qui ont fait suite à la dernière période glaciaire et qui ont rendu possible le parcours des hommes via le fleuve Avon et leur installation. Plusieurs ossements de cochons sauvages, de saumon, de truite, de brochet et même de grenouilles ont été trouvés.

    Les dents peu endommagés du chien témoignent que l'animal protégeait le domicile et ne participait pas à la chasse, selon les archéologues de l'Université de Buckingham. Il devait se nourrir de poisson et de viande de bisons.

    Aujourd'hui, le site légendaire de Stonhenge est au cœur d'une polémique déclenchée par l'annonce de l'éventuelle construction d'un tunnel routier sous le monument malgré son importance historique.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Les chiens auraient été domestiqués deux fois, en Europe et en Asie
    Écosse: le mystère des cercles de pierre enfin percé à jour?
    La raison d'être de Stonehenge enfin retrouvée?
    Tags:
    berger allemand, tunnel, découverte, chercheurs, chiens, Stonehenge, Université de Buckingham, Université de Durham, David Jacques, fleuve Avon, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik