Sci-tech
URL courte
0 21
S'abonner

Le télescope spatial Hubble a repéré des boules de plasma deux fois plus lourdes que la planète Mars, projetées dans l'espace par une étoile mourante.

Les boules observées par Hubble ont chacune une température de plus de 9 400 °C, ce qui est presque deux fois plus chauds que la surface du Soleil, et perforent l'espace à plus de 700 000 kilomètres/heure. Selon la NASA, elles apparaissent tous les 8,5 ans depuis au moins les quatre derniers siècles.

​Les chercheurs indiquent que ces boulets de plasma sont susceptibles d'émerger de l'amas stellaire V Hydrae, situé à 1 200 années-lumière de la Terre. Cependant, la Nasa n'a pas été en mesure de déterminer leur source exacte : l'étoile principale de l'amas stellaire, la géante rouge V Hydra, n'en serait pas l'origine. Il se pourrait alors qu'une étoile compagnon que les chercheurs ne peuvent pas voir soit responsable de ce chaos cosmique.

​L'équipe dirigée par Raghvendra Sahai espère continuer à utiliser Hubble pour observer ce système, notamment le boulet le plus récent (2011) et d'utiliser l'Atacama Large Millimeter / submillimeter Array (ALMA) basé au Chili pour étudier les boulets de plasma tirés au cours des dernières centaines d'années.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Tabby, l'«étoile des extraterrestres», plus mystérieuse que jamais
Une planète habitable trouvée près de l’étoile la plus proche du Système solaire
La mort d’une étoile
Tags:
astronomie, plasma, amas stellaire, étoiles, espace, NASA
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook