Ecoutez Radio Sputnik
    Dinosaure

    Le plus grand dinosaure du Brésil enfin présenté au public

    © Flickr / Liber the poet
    Sci-tech
    URL courte
    302
    S'abonner

    Les restes d’un tyrannosaure ont passé 60 ans dans les cartons avant d’être étudiés.

    Le paléontologue brésilien Llewellyn Ivor Price a découvert, en 1953, les restes d'un tyrannosaure, à savoir quelques morceaux fossilisés de sa colonne vertébrale. Les chercheurs ont tout de suite compris qu'ils étaient tombés sur un individu très grand.

    ​Faute de ressources et de personnel, la trouvaille a langui pendant six décennies au Musée des sciences de la Terre de Rio.

    ​Mais voilà que cette semaine on a décidé de présenter au public la vieille découverte. L'espèce a été nommée « Austroposeidon magnificus ». Il s'agit du plus grand dinosaure du Brésil.

    ​Il y a plus de 66 millions d'années, cet herbivore au long cou mesurait 25 mètres, soit plus long qu'un bus articulé, et pouvait marcher à travers les arbres à un rythme terrifiant.

    « L'Austroposeidon magnificus » a été, comme beaucoup d'autres restes de dinosaures, trouvé par hasard lors de la construction d'une route près de Sao Paulo.

    ​L'animal aurait été tué et mangé par des carnivores, car son corps contenait beaucoup de viande. La tête a sans doute été mangée la première, car le cerveau devait avoir un très bon goût, selon les chercheurs.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Une frappe depuis l’espace à l’origine de la diversité de la vie terrestre?
    Les dinosaures «perroquets» livrent leurs secrets
    Ce dinosaure grand comme un chat qui avait la maîtrise des airs
    Une nouvelle espèce de dinosaures herbivores découverte en Sibérie
    Tags:
    science, dinosaures, Brésil
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik