Ecoutez Radio Sputnik
    Proxima Centauri

    Un ex-responsable de la NASA lance un projet de recherche des extraterrestres

    © eso.org
    Sci-tech
    URL courte
    167

    Des scientifiques dirigés par l'ancien responsable de la NASA Jon Morse vont rechercher des planètes potentiellement habitables dans le système stellaire d'Alpha Centauri.

    Une équipe dirigée par l'ancien chef de la division d'astrophysique de la NASA Jon Morse a annoncé le lancement d'un projet ambitieux de recherche des planètes potentiellement habitables dans le système d'étoiles Alpha Centauri ainsi que des traces de vie sur ces planètes. Le projet nommé Project Blue prévoit de lancer dans l'espace le premier télescope spatial privé entre 2019 et 2022.

    Alpha Centauri est le système stellaire et planétaire le plus proche du système solaire (4,7 années-lumière). Le système comprend Alpha Centauri A et Alpha Centauri B, les deux étoiles principales qui forment une étoile double, et Proxima Centauri (Alpha Centauri C), une naine rouge bien moins lumineuse qui est l'étoile la plus proche du Soleil.

    Dans le cadre du projet, les chercheurs comptent envoyer un télescope orbital de 55 centimètres, dont le coût est estimé entre 10 et 50 millions de dollars (9 et 45 millions d'euros). Cependant, ce dispositif ne permettrait pas de réaliser une étude détaillée de la planète près de Proxima Centauri, parce que l'étoile n'est pas assez lumineuse. Pourtant, les scientifiques espèrent que le projet aidera à découvrir d'autres planètes semblables à la Terre.

    Fin juillet, les scientifiques de l'Observatoire européen austral (ESO) ont annoncé qu'ils avaient obtenu un signal clair: près de Proxima Centauri, il existe une planète qui orbite en 11,2 jours. Selon les estimations des astronomes, sa masse est de 1,3 fois la masse de notre planète et elle se situe à sept millions de kilomètres de l'étoile. Ce n'est même pas 5 % de la distance moyenne entre la Terre et le Soleil, mais en tenant compte de la faible luminosité de Proxima Centauri, cela tombe bien. Se trouvant à cette distance, la planète Proxima B est dans la zone habitable et reçoit assez de chaleur pour que l'eau liquide puisse conserver cet état sans s'évaporer ni congeler.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Habitable, Proxima B? Un scientifique a des doutes…
    Des organismes potentiels du "double" de la Terre dévoilés
    Macron estime que ce n'est pas que lui qui a été sifflé le 14 juillet - vidéo
    «Kim Jong-un» charrie les armes françaises et s’invite au défilé du 14 juillet à Paris - vidéo
    Tags:
    planète, télescope, extraterrestres, NASA, Proxima B (planète), Alpha du Centaure
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik