Ecoutez Radio Sputnik
    Peintures d'Altamira

    Ce bison de Higgs qui fascine les scientifiques

    © Wikipedia/ Rameessos
    Sci-tech
    URL courte
    6185

    Des chercheurs ont réussi à lever le voile sur l’origine des bisons d’Europe, bovidés impressionnants actuellement en voie de disparition.

    Après avoir méticuleusement analysé des ADN préhistoriques et les peintures rupestres de plusieurs grottes françaises peintes il y a 15 000 ans, une équipe internationale de scientifiques a tiré la conclusion que les bisons d'Europe auraient pu avoir pour ancêtres des… bisons de Higgs (allusion à une particule élémentaire imperceptible, « boson de Higgs »), hybrides interspécifiques des bisons des steppes et des ancêtres des bovins domestiques, écrit le site EurekAlert.

    « Le fait qu'une hybridation ait causé l'apparition d'une nouvelle espèce nous a rendu perplexe, un tel phénomène étant très rare parmi les mammifères. Les traces génétiques retrouvées dans les os d'anciens bisons étant très particulières, nous avons d'abord douté du fait que cette espèce ait vraiment existé par le passé. Voilà pourquoi nous l'avons baptisée « bison de Higgs », (particule élémentaire que les scientifiques ont eu du mal à trouver, ndlr) », explique le chef de l'équipe, Alan Cooper (Université d'Adélaïde, Australie).

    Notons que lors des recherches, les scientifiques ont réussi à isoler non pas un, mais deux génomes différents appartenant à deux espèces distinctes évoluant simultanément.

    « Nos analyses ont démontré que tantôt le bison de Higgs prenait le pas sur le bison des steppes, tantôt c'était le contraire, en fonction de changements climatiques survenus à l'échelle de notre planète », souligne le généticien Julien Soubrier.

    « Certaines peintures rupestres sur les parois de grottes françaises, poursuit-il, représentent aussi deux espèces différentes. Jusqu'alors, nous ignorions donc que les artistes préhistoriques nous en avaient laissé des preuves picturales. »

    Selon les chercheurs, le bison de Higgs vivait dans un climat plus froid que le bison moderne et ne supportait pas la canicule estivale.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    "Art for Wildlife Conservation": des peintures pour protéger le monde animal
    Deux nouvelles peintures rupestres découvertes au Machu Picchu
    Des peintures rupestres datant de plus de 12.000 ans découvertes en Espagne
    Tags:
    ADN, science, Europe, Australie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik