Ecoutez Radio Sputnik
    Une exoplanète vue par un artiste peintre

    Il y aurait de l’eau sur l’exoplanète la plus proche qui ressemble à la Terre!

    © Wikipedia/ NASA/JPL-Caltech
    Sci-tech
    URL courte
    7100
    S'abonner

    Situées hors de notre système solaire, des exoplanètes tournent en orbites autour d’étoiles bien plus froides et plus rouges que le Soleil. L’humanité aspire à percer le mystère de ces mondes lointains et fascinants. Les exoplanètes sont-elles vraiment «habitables»?

    Les planétologues travaillant en Suisse affirment que Proxima B, exoplanète la plus proche de nous, doit ressembler à la Terre d'après ses caractéristiques et sa taille, tout en possédant d'importantes réserves d'eau, ce qui augmente les chances d'une vie sur celle-ci, lit-on dans la revue Astronomy & Astrophysics.

    « Nos simulations numériques reproduisent avec une très grande précision les caractéristiques des planètes ressemblant à Proxima B et d'autres planètes découvertes ces dernières années. Nos calculs montrent que ces planètes qui tournent à faible distance autour d'étoiles de type "naine rouge" ne sont généralement pas grandes, leur rayon allant de 0,5 à 1,5 fois celui de la Terre. Elles seraient d'à peu près la même taille que la Terre. A l'avenir, les observations montreront si nous avons raison ou non », raconte Yann Alibert, un astrophysicien théoricien français, professeur assistant à l'Institut de physique de l'Université de Berne, en Suisse.

    M. Alibert et son collègue suisse William Benz en sont venus à cette conclusion, en étudiant les caractéristiques potentielles de deux petites planètes découvertes récemment. Il s'agit en l'occurrence de Trappist-1 et de Proxima B.

    Alfa Centauri Proxima Centauri
    © Photo. Capture d'écran: Youtube

    Ces deux planètes tournant autour d'étoiles « naines rouges » et possédant hypothétiquement la masse et les caractéristiques terrestres ont poussé les astrophysiciens à l'idée que les planètes de ce genre constituent la majorité de la « population » de la Voie lactée et qu'elles pourraient devenir les premières où l'humanité pourrait trouver une vie extraterrestre à l'avenir.

    Quoi qu'il en soit, ces deux dernières années, le télescope spatial américain Kepler n'a pas découvert de planètes de plus importantes dimensions autour de naines rouges.

    Sur la base de leur simulation récente, Yann Alibert et William Benz émettent l'hypothèse que Trappist-1 et de Proxima B, qui ne sont éloignées de nous que de 40 années-lumière, seraient des planètes jumelles de la Terre.

    Les planétologues estiment que ces petites planètes, tournant autour de naines rouges, pourraient être habitables et seraient les candidates les plus probables au rôle d'autre Terre. Aussi, insistent-ils sur la poursuite de l'observation sur ces corps célestes.

    Les exoplanètes sont des planètes hors du système solaire. Une exoplanète, ou planète extrasolaire, est une planète en orbite autour d'une autre étoile que le Soleil.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Une avalanche de rayons cosmiques et une vie extraterrestre apparaît
    Combien de temps avant de découvrir une vie extraterrestre?
    Des scientifiques déterminent où pourrait se développer une vie extraterrestre
    Tags:
    humanité, vie extraterrestre, chercheurs, hypothèse, découverte, exoplanète, astrophysique, télescope spatial Kepler, William Benz, Yann Alibert, Suisse, Berne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik