Sci-tech
URL courte
28201
S'abonner

Au terme de 115 jours passés à bord de la Station spatiale internationale, un Russe, un Japonais et une Américaine ont achevé leur mission et ont regagné la Terre.

Trois astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) ont atterri au Kazakhstan, a annoncé aux journalistes le Centre de contrôle des vols spatiaux russe (TsUP).

Anatoli Ivanichine (Russie), Takuya Onishi (Japon) et Kathleen Rubins (États-Unis) ont effectué plus de 40 expériences scientifiques en orbite. La plupart des recherches concernaient l'influence des conditions de l'espace sur les êtres vivants et les matériaux. Les astronautes ont également testé le système de conduite du vaisseau Soyouz MS.

Plus tard les sauveteurs ont commencé à évacuer les astronautes de la capsule spatiale.

« Les astronautes se sentent bien. Ils seront soumis à un examen médical, après quoi Anatoli Ivanichine regagnera la Cité des étoiles (nord-est de la région de Moscou), Takuya Onishi le Japon et Kathleen Rubins les États-Unis », a déclaré un représentant de TsUP.

Le dernier lancement piloté de cette année est prévu pour le 17 novembre. Soyouz MS-03 sera lancé depuis le cosmodrome de Baïkonour. Le Russe Oleg Novitski, l'astronaute de l'Agence spatiale européenne (ESA) Thomas Pesquet et l'astronaute de la NASA Peggy Whitson font partie de l'équipe qui se rendra en orbite.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L’équipage du vaisseau spatial Soyouz MS-01 arrive sur l’ISS
Des microbes de Tchernobyl s'envolent pour l'ISS
Le cargo spatial russe Progress MS-03 en route vers l'ISS (VIDEO)
Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Tags:
astronautes, atterrissage, espace, ISS, Kathleen Rubins, Takuya Onishi, Anatoli Ivanichine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik