Ecoutez Radio Sputnik
    Terminator

    Les armées de robots-tueurs, c’est pour bientôt?

    © Photo. Sony Pictures Releasing CIS
    Sci-tech
    URL courte
    11329
    S'abonner

    Les machines capables de décider de façon autonome de tuer ou blesser un être humain seront fabriquées en série d’ici deux ou trois ans.

    « Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu'un être humain soit exposé au danger », dit l'une des trois lois de la robotique formulées par l'écrivain de science-fiction Isaac Asimov. Toutefois, le monde est déjà prêt à oublier l'héritage de l'écrivain et s'apprête à se doter d'une armée de robots qui pourront prendre eux-mêmes la décision de priver un être humain de vie.

    « En parlant de robots-tueurs, nous ne devons pas penser à Arnold Schwarzenegger dans "Terminator", mais plutôt aux milliers de drones de trois à quatre centimètres de diamètre, dont chacun est équipé d'un gramme d'explosifs. C'est une charge suffisante pour percer un crâne humain. Ces drones sont programmés pour chercher, détecter et éliminer des milliers d'objets », a déclaré le professeur d'informatique de l'université de Californie à Berkeley, Stuart Russel, cité par le journal suédois Aftonbladet.

    Selon l'expert, une armée ou, plus précisément, une nuée de drones-tueurs sera prête pour la production de masse et le lancement d'ici deux ou trois ans.

    « Il y aura des constructeurs qui produiront des millions d'armes semblables et il sera possible de les acheter tout simplement comme on achète aujourd'hui un fusil, à la seule différence qu'un million de fusils sont inutiles sans un million de soldats. En revanche, pour programmer et produire des drones, il faut seulement trois personnes. Imaginez quelle chasse à l'homme commencera dans de nombreuses régions du monde », a-t-il expliqué.

    La technologie nécessaire étant déjà entre les mains des marchands, c'est une question d'investissement, affirme le professeur justifiant la date de l'arrivée des drones-tueurs.

    Auparavant, le dirigeant de Tesla Elon Musk, le physicien Stephen Hawking, et le co-fondateur d'Apple, Steve Wozniak, se sont prononcés pour l'interdiction totale des armes autonomes, soulignant que les robots-tueurs étaient une arme parfaite pour les terroristes, le crime organisé ou les dictateurs qui cherchent à effectuer un nettoyage ethnique.

    Néanmoins, le plus grand investisseur dans le domaine des armes autonomes est le département américain de la Défense. Le remplacement des soldats vivants par des machines permettra aux États-Unis d'utiliser plus activement les forces armées américaines à l'étranger.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Un camion-robot pour les parachutistes russes
    Au Japon, un bébé robot réchauffera le cœur des couples sans enfants
    Un robot fait des chefs-d'œuvre avec un pinceau humain
    Tags:
    tueur, robotique, robot de combat, robot
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik