Ecoutez Radio Sputnik
    Le robot Pepper

    Elon Musk met en garde contre les robots qui vous voleront vos jobs

    © AFP 2018 Loic Venance
    Sci-tech
    URL courte
    765

    Tandis que l'équipe d'Elon Musk annonce toujours de nouvelles élaborations, parfois douteuses, M. Musk lui-même prévient que l'intelligence artificielle risque de voler le travail des humains.

    Sur fond de projets futuristes qui ne cessent de naître dans la tête agitée d'Elon Musk, ce dernier reconnaît tout de même que les « créatures » à l'intelligence artificielle (malgré leurs limites) présentent de sérieuses menaces pour le marché du travail dans le futur. Ainsi, l'évolution des robots poussera apparemment à l'oubli plusieurs professions recherchées aujourd'hui.

    Terminator
    © Photo. Sony Pictures Releasing CIS

    Exemple ? La profession de camionneur pourrait bientôt disparaître du fait que Tesla s'emploie à concevoir des camions électriques en pilotage automatique radar qui peuvent rendre l'activité des chauffeurs absolument obsolète. Selon toute apparence, il ne restera que le poste de gérant du parc auto chargé de contrôler le fonctionnement des camions-robots et de les piloter en cas de panne. Entre-temps, ce type de travail sera probablement plus « créatif» que la conduite des véhicules en général.

    « En effet, ce sera peut-être un travail plus intéressant que de simplement conduire un camion », disserte le fondateur des sociétés SpaceX, Tesla et SolarCity dans un entretien à la chaîne CNBC.

    Des processus similaires devraient voir le jour dans d'autres domaines, phénomène qui a ses avantages. Globalement, c'est un changement positif, car l'homme aura plus de temps pour les travaux créatifs ou pour le repos, maintient M. Musk, toujours optimiste.

    « Les gens auront plus de temps pour d'autres choses, plus complexes et plus intéressantes et bien sur plus de temps libre. »

    « Globalement » oui, mais ceci à condition qu'on introduise un revenu de base universel afin d'éviter la catastrophe économique et le chômage — une petite incommodité de ce nouveau mode de vie.

    « Il y a de grandes chances qu'on finisse par mettre en place un revenu de base universel ou quelque chose de la sorte en raison de l'automatisation de la vie. »

    Une telle perspective ne suscitera-t-elle pas une vive grogne de l'humanité face à l'arsenal robotique en cours d'élaboration ? C'est fort probable, M. Musk…

    En 2016, la Suisse a tenté de mettre en place une initiative similaire et d'établir un revenu minimum mensuel de 2.500 dollars (environ 2.300 euros) par personne. Cependant, le projet a été rejeté par les citoyens lors d'un référendum. L'idée n'a pas non plus été négligée aux États-Unis, où Barack Obama a aussi prôné l'instauration d'un tel revenu, sans pour autant préciser les délais concrets de sa réalisation.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Bientôt une armée de robots autonomes?
    Les projets martiens de Musk: un machin publicitaire
    Elon Musk révèle la cause de l’explosion de la fusée Falcon
    S.A.R.A, un robot plein d’empathie qui fait la guerre aux clichés
    Un camion-robot pour les parachutistes russes
    L'intelligence artificielle incontrôlée, une menace pour l'humanité
    Tags:
    intelligence artificielle, travail, robot, Elon Musk
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik