Ecoutez Radio Sputnik
    ISS

    La NASA veut poursuivre les vols Russie-États-Unis vers l’ISS

    © Flickr/ NASA's Marshall Space Flight Center Follow
    Sci-tech
    URL courte
    690

    L’Agence spatiale américaine juge efficaces les vols conjoints vers la Station spatiale internationale et souhaite y envoyer encore 20 astronautes dans le cadre de cinq nouveaux vols d’une durée d’un an.

    Une commission de la NASA a reconnu l'efficacité des vols conjoints américano-russes vers la Station spatiale internationale (ISS) et a recommandé d'en organiser encore cinq, a déclaré lundi à Moscou John Charles, le responsable scientifique du programme de recherches sur l'homme de l'agence américaine.

    « Notre commission juge nécessaire d'organiser des vols d'une durée d'un an et a recommandé à l'unanimité de procéder à des vols d'une année à bord de l'ISS », a-t-il indiqué.

    M. Charles a conseillé d'envoyer vers l'ISS encore 20 astronautes.

    « Nous proposons de créer un programme conjoint américano-russe d'envoi de missions d'une année vers l'ISS. Nous recommandons d'y envoyer encore 20 astronautes, ce qui nécessitera l'organisation de cinq autres vols », a-t-il souligné.

    Auparavant, le chef de la NASA Charles Bolden a salué la décision de l'Agence spatiale européenne de soutenir le travail de la Station spatiale internationale au moins jusqu'en 2024.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Un réacteur nucléaire «portable» pour alimenter la première base sur Mars
    Trois astronautes de l'ISS de retour sur Terre
    Une fausse émission en direct de l’ISS a émoussé la Toile (vidéo)
    SpaceX projette d’envoyer des Dragons réutilisables à l’ISS
    Tags:
    espace, ISS, NASA, John Charles, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik