Ecoutez Radio Sputnik
    Tir d'un lanceur Soyouz-U

    La Russie renoncera aux lanceurs spatiaux Soyouz-U dès 2017

    © Sputnik . Oleg Urusov
    Sci-tech
    URL courte
    4250
    S'abonner

    Les fusées-porteuses russes Soyouz-U seront retirées du service dès 2017, mais cette décision n’a aucun lien avec le récent accident du cargo spatial russe Progress MS-04.

    La Russie renonce progressivement aux lanceurs spatiaux Soyouz-U au profit des lanceurs modernisés Soyouz 2.1a, et cela n'a rien à voir avec le récent crash du cargo Progress, a annoncé lundi un responsable de l'industrie spatiale russe.

    « Le retrait d'exploitation des Soyouz-U n'est point lié à l'accident du Progress. Il était initialement prévu d'utiliser tous les Soyouz-U avant de passer aux Soyouz 2.1a modernisés. Roskosmos (holding spatial russe, ndlr) possède actuellement un seul Soyouz-U et il n'envisage pas d'en commander d'autres », a indiqué le responsable.

    Certains médias avaient antérieurement annoncé que la Russie cesserait d'utiliser les lanceurs Soyouz-U suite à l'accident du cargo Progress MS-04 le 1er décembre dernier.

    Lancé par un Soyouz-U, le vaisseau de ravitaillement de la Station spatiale internationale (ISS) s'est écrasé dans la République russe de Touva, six minutes après son décollage du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. La plupart de ses débris ont brûlé dans les couches denses de l'atmosphère, certains fragments du cargo sont tombés à 60 ou 70 kilomètres de Kyzyl, la capitale de Touva.

    Selon les données télémétriques, le vaisseau s'est séparé du troisième étage du lanceur à la 383e seconde du vol, mais les experts n'arrivent toujours pas à comprendre pourquoi il s'est désintégré. Les spécialistes ont d'abord supposé que l'incident aurait pu survenir suite à une panne dans un moteur du troisième étage du Soyouz-U. Ils avaient notamment estimé qu'il aurait pu s'agir d'un assemblage de mauvaise qualité, d'une défaillance dans les chambres de combustion ou de dommages au niveau de la soudure.

    Le Progress MS-04 devait acheminer plus de 2,5 tonnes de fret à la Station spatiale internationale (ISS).

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Crash du vaisseau Progress MS-04: l’enquête dévoile de nouveaux détails
    Première image des débris retrouvés du vaisseau russe Progress (photo)
    Un lanceur russe Soyouz-U met en orbite le cargo Progress M-21M
    Tags:
    espace, Progress-MS (cargo), Soyouz-2.1a, Soyouz-U (fusée), Holding spatial russe Roscosmos, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik