Sci-tech
URL courte
0 132
S'abonner

Pendant six mois, des volontaires ont vécu dans une capsule isolée dans la ville chinoise de Shenzhen (sud) pour tester les technologies destinées aux futures missions d'exploration spatiale.

Le 14 décembre, les quatre volontaires, trois hommes et une femme, ont terminé l'expérimentation qui avait pour but de tester le système de support de vie écologique contrôlée, inspiré des technologies utilisées par le vaisseau spatial chinois de Shenzhou.

​Les scientifiques avaient également l'intention d'étudier l'impact d'un environnement hermétique sur la physiologie, les rythmes biologiques, les habitudes de sommeil et la santé psychologique des astronautes enfermés à l'intérieur d'un habitat d'une superficie de 370 mètres carrés.

Les volontaires ont également cultivé 25 types de plantes différents dans les serres de la capsule comme du blé, des pommes de terre, des patates douces, du soja, de la laitue, des amarantes comestibles et du chou chinois.

Selon Xiong Jianghui de l'Institut spatial du sud de la Chine, diète, métabolisme et rythme peuvent être « précisément contrôlés dans un environnement hermétique ».

« Donc cela fournit une bonne opportunité pour nous d'étudier comment le corps humain réagit à l'environnement, et comment cela mène à un désordre physiologique. Ce genre de recherche peut fournir les fondements de données utilisés pour notre étude dans un environnement à gravité zéro », expliqué M. Xiong.

Plus d'une dizaine d'institutions chinoises et étrangères, dont le Centre des astronautes de Chine, l'université de Harvard et le Centre aérospatial allemand ont été partie prenante de cette expérimentation.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La Chine à la conquête de l’espace… Terre-Lune!
La Chine a tiré le plus lourd lanceur spatial en 30 ans
La Chine prévoit un nombre record de tirs spatiaux pour 2016
La Chine va construire une navette spatiale pour 20 passagers
Tags:
expérience, isolement, espace, Centre allemand pour l'aéronautique et l'astronautique (DLR), Université Harvard, Centre des astronautes de Chine, Shenzhou, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook