Ecoutez Radio Sputnik
    Une météorite

    La fameuse météorite de Tcheliabinsk aurait heurté une comète

    © Flickr/ Francesco Carandente
    Sci-tech
    URL courte
    23060210

    Les scientifiques ont réussi à reconstituer la «biographie» de la météorite géante qui est tombée dans l’Oural russe, faisant plus de 1.500 blessés et de nombreux dégâts.

    La météorite géante, qui a explosé dans la région russe de Tcheliabinsk, Oural, en 2013, a eu une longue vie pleine d'événements, a annoncé jeudi Viktor Grokhovski, chercheur à l'Institut physico-technique de l'Université de l'Oural.

    « Nous avons reconstitué l'histoire de la météorite de Tcheliabinsk. Elle comprend plusieurs étapes, de sa naissance jusqu'au moment de sa chute sur Terre. Son existence a commencé par la formation d'un noyau de planète. La météorite a ensuite reçu plusieurs coups, puis un choc très puissant a détaché un morceau de cet objet. Cela aurait pu être même une collision avec une comète. Puis la météorite est entrée dans l'atmosphère terrestre, s'est brisée en plusieurs morceaux et est tombée dans la région de Tcheliabinsk », a indiqué M. Grokhovski.

    Selon les chercheurs, il s'agit d'une chondrite ordinaire (une météorite pierreuse). Les chondrites sont considérées comme les premiers éléments à partir desquels sont formées les planètes.

    La météorite de Tcheliabinsk s'est désintégrée le 15 février 2013 au-dessus de l'Oural méridional et du nord du Kazakhstan. La masse initiale de la météorite était de 10 000 tonnes pour une taille de 17 mètres. Son explosion, qui s'est produite entre 30 et 50 km d'altitude, a fait plus de 1 500 blessés et a produit des dégâts dans les régions russes de Tioumen, de Kourgan, d'Ekaterinbourg et de Tcheliabinsk. Les ondes de choc dégagées par la chute de la météorite ont fait deux fois le tour de la Terre. Selon certaines sources, la puissance de l'explosion a atteint 460 kilotonnes d'équivalent TNT.

    La météorite s'est désintégrée en plusieurs fragments, dont un est tombé dans le lac Tchebarkoul, laissant dans la glace un trou de près de huit mètres de diamètre. En septembre 2013, cinq fragments de la météorite ont été remontés du fond du lac Tchebarkoul.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La météorite de Tcheliabinsk a l'âge du Système solaire (chercheur)
    Météorite de Tcheliabinsk: 5 éventuels fragments retrouvés
    Météorite de Tcheliabinsk: puissance record de l'explosion (BBC)
    Météorite de Tcheliabinsk : un fragment exposé à Prague
    Tags:
    météorite de Tcheliabinsk, astronomie, Viktor Grokhovski, Oural, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik