Ecoutez Radio Sputnik
    Programme spatial chinois: les succès qui ont marqué l’année 2016

    Programme spatial chinois: les succès qui ont marqué l’année 2016

    © REUTERS / Stringer
    Sci-tech
    URL courte
    6170

    En 2016, toute une série de projets lancés par la Chine dans l’espace et menés par le pays sur le long terme ont été couronnés de succès. Un expert militaire évoque pour Sputnik les initiatives les plus prometteuses des Chinois et tire un premier bilan.

    En Chine, l'année 2016 aura été placée sous le signe de l'espace. De nombreux projets dans ce domaine ont enfin donné leurs premiers fruits, ce qui ouvrira la voie à la construction de la station spatiale chinoise, raconte à Sputnik l'expert militaire Vasili Kachine, qui évoque entre autres la nouvelle fusée-porteuse Long March —5. Les tests de l'engin ont récemment débuté et Pékin place beaucoup d'espoirs dans ce projet.

    En outre, plusieurs modèles de fusée-porteuses à combustible solide ont été présentés cette année au Salon international de l'aéronautique et de l'espace à Zhuhai. Il est d'ailleurs à noter que la Chine a été le premier pays au monde à mettre sur orbite un satellite pour tester la télécommunication quantique et un autre pour mettre à l'épreuve le propulseur innovant EmDrive.

    Cette liste de succès serait certainement incomplète sans leur tout récent triomphe: à la mi-octobre, le vaisseau chinois Shenzhou s'est connecté à Tiangong 2, mission constituée de différentes expériences scientifiques.

    La Chine s'est aussi solidement installée à la deuxième place pour le nombre de tirs effectués, ne cédant en la matière qu'à la Russie et dépassant les États-Unis. Et si la Russie offre le service de la mise en orbite des satellites étrangers, la Chine le fait uniquement dans les intérêts de son propre programme spatial et de sa sécurité: en 2016, Pékin a confirmé qu'il disposait d'un satellite doté d'un système de prévention d'attaque de missiles. Le pays construit en outre un réseau de radars de recherche à longue portée qui en plus d'enregistrer les tirs, permettra de surveiller l'espace.

    Que peut-on attendre du programme spatial chinois en 2017? Le tempo de son développement ne fera qu'augmenter, estime l'expert, qui pronostique une troisième mission du programme Chang'e qui vise l'exploration de la Lune par des engins automatiques et l'accélération de la mise au point du système de navigation et de positionnement par satellites Beidou. 

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Le tout premier satellite fabriqué en 3D et envoyé dans l’espace est russe!
    Roskosmos veut faire le ménage dans l'espace
    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    Tags:
    espace, satellite, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik