Sci-tech
URL courte
427
S'abonner

Les malades pourront bientôt avoir la possibilité d’imprimer en 3D les médicaments sur ordonnance, et ce, sans même sortir de chez eux!

Le développement de la technologie d'impression 3D est désormais en mesure de permettre aux patients de « créer » les médicaments prescrits sur ordonnance à la maison, a-t-on annoncé lors de la conférence Dubai Health Forum, qui a eu lieu à Dubaï les 9 et 10 janvier.

Il s'agit notamment des produits destinés au traitement des maladies chroniques. Les experts du département de Santé de Dubaï sont persuadés de parvenir à mettre la technologie en œuvre dans un avenir proche.

La mesure est censée réduire le coût des médicaments onéreux, comme par exemple ceux qui sont prescrit contre le cancer.

« Notre idée, c'est d'introduire cette technologie chez les patients, dans les hôpitaux et les cliniques. Les malades auront la possibilité « d'imprimer » eux-mêmes la dose indiquée de médicaments. Si cette méthode est appliquée correctement, elle sera moins coûteuse et plus rapide pour les patients. En ce moment, les hôpitaux ne produisent pas de médicaments, mais cela pourrait changer et les centres de santé seront en mesure de lancer leur propre production de médicaments », a expliqué Alvaro Goyanes, porte-parole de la société britannique FabRx, qui travaille sur la création de l'imprimante 3D des médicaments.

Les pharmaciens devront notamment déterminer le dosage exact des médicaments à imprimer en 3D. L'information sur le dosage sera communiquée aux hôpitaux, qui imprimeront ensuite les médicaments. Cela devrait réduire le risque de production de produits contrefaits, estiment les chercheurs.

L'impression 3D de médicaments à la maison fera naturellement l'objet d'un contrôle strict. Avant de lancer l'opération d'impression, le patient devra saisir un code secret.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le premier bâtiment imprimé en 3D voit le jour à Dubaï
L’armée russe bientôt dotée de balles imprimées en 3D
Un ingénieur britannique répare son propre cœur à l’aide d’une imprimante 3D
Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Tags:
maladies, impression 3D, médicaments, traitement, cancer, Dubaï
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook