Sci-tech
URL courte
4102
S'abonner

Selon une nouvelle étude, les hommes se sont établis sur le plateau tibétain il y a environ 10.000 ans, ce qui est bien plus précoce que les précédentes estimations.

Une équipe internationale a analysé les empreintes de pieds et de mains d'homme découvertes en 1998 sur un site archéologique situé dans les hautes montagnes du Tibet. Ceci a permis d'établir que des résidents permanents y sont arrivés bien plus tôt qu'on ne le pensait.

Les analyses précédentes montraient que les premiers résidents y étaient arrivés il y a environ 5 200 ans, mais une analyse menée par Michael Meyer et ses collègues suggère que la première occupation date de 7 400 à 12 000 ans, lit-on dans la revue Science.

Le site de Chusang, un village situé à 4 000 mètres au-dessus du niveau de la mer, est l'un des mieux préservés de la région. Découvert en 1998, le site possède des empreintes de pieds et de mains humaines sur des fossiles de travertin.

Pour dater les empreintes, les scientifiques ont utilisé différentes techniques dont la datation par le thorium-uranium, la luminescence stimulée optiquement (OSL) qui permet de dater les cristaux de quartz dans le travertin et la datation au carbone sur les restes de plantes.

La date d'arrivée des hommes au Tibet était incertaine. Le lieu en question était très difficile à atteindre, soulignent les chercheurs, car les chemins qui y menaient étaient impraticables pendant une grande partie de l'année.

Cela confirme la thèse selon laquelle Chusang était un site d'habitation permanent. L'agriculture se serait donc développée dans cette région pour éviter l'isolement, profitant du climat plus chaud de l'époque.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Des peintures bouddhistes vieilles de 1.000 ans découvertes au Tibet
Les restes de mastodontes âgés de 10.000 ans trouvés dans le métro californien
Stonehenge est-il menacé de destruction?
Le pays avec le plus de pyramides révélé
Tags:
science, homme, archéologie, Tibet
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook