Sci-tech
URL courte
5162
S'abonner

Des chercheurs sibériens ont réussi à découvrir un gène qui influence le développement de la dépression après avoir examiné les caractéristiques génétiques de 2.000 Européens.

Les scientifiques de l'Institut de cytologie et de génétique de l'Académie des sciences, situé à Novossibirsk (Sibérie, Russie), ont découvert à l'aide de nouveaux moyens d'analyse génétique un gène qui favorise l'apparition de la dépression chez les Européens, relate le service de presse de l'institut.

Le groupe de scientifiques dirigé par Tatiana Aksenovitch, docteur en biologie, est le seul en Russie à développer des moyens statistiques pour l'analyse génétique. Ces moyens sont à la base d'un logiciel permettant d'identifier les gènes provoquant telle ou telle maladie. Les scientifiques ont réussi à obtenir des résultats après avoir examiné seulement 2 000 personnes au lieu de 50 000, un nombre minimal pour les autres moyens d'analyse.

« Nous avons décidé de ne pas examiner chaque variante génétique séparément, comme le font les scientifiques dans ce genre de recherches. Nous avons examiné un gène complet et les génotypes de toutes les variantes dans le même temps. De plus, nous n'avons examiné que des variantes génétiques qui changent la structure des protéines des gènes », a déclaré Mme Aksenovitch.

La chercheuse a ajouté que son groupe cherchait à trouver des symptômes de la dépression et non pas à déterminer la présence de cette maladie dans des gènes.

Selon l'institut, les scientifiques sont arrivés à découvrir un gène qui contrôle la dépression. Les résultats de la recherche ont été confirmés par des scientifiques néerlandais.

L'institut a précisé que la recherche se basait sur la combinaison de la génétique et des mathématiques. Pour tester ces moyens, les scientifiques utilisent des génomes recueillis par d'autres groupes scientifiques chargés d'examiner des maladies concrètes. Cette fois-ci, l'institut a utilisé des données recueillis par le centre Erasmus à Rotterdam (Pays-Bas), qui étudie la dépression.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Des chercheurs affirment avoir découvert le gène du «sixième sens»
Des chercheurs suédois ont découvert le gène responsable des AVC
Même le gène du bonheur n'arrive pas à rendre heureux les Russes
Tags:
génétique, étude, science, Sibérie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook