Sci-tech
URL courte
1428
S'abonner

En cas de situations imprévues intervenant avec des appareils spatiaux sur orbites, un rôle particulièrement important revient au système de défense antimissile (ABM) de Moscou qui aide aussi à assurer la sécurité de la Station spatiale internationale (ISS).

Le système de défense antimissile (ABM) de Moscou a plusieurs cordes à son arc, et assure notamment la sécurité de la Station spatiale internationale (ISS) lors de situations imprévues intervenant sur orbite de la Terre, a indiqué le colonel Ilgar Taguiïev, des Forces aérospatiales russes.

Des avions russes en Syrie
© Photo. Ministry of defence of the Russian Federation

« Le fonctionnement du système de défense antimissile (ABM) de Moscou est particulièrement important pour garantir la sécurité de la Station spatiale internationale (ISS) en cas de situations imprévues intervenant avec des appareils spatiaux sur orbites. Aucun système n'est plus universel au sein des Forces aérospatiales que celui-ci », a déclaré M. Taguiïev sur les ondes de la radio Echo de Moscou.

Et d'ajouter qu'en temps de paix, l'information fournie par l'ABM était tout simplement indispensable.

« Dans l'intérêt du système d'alerte en cas d'attaques balistiques, le système ABM est régulièrement sollicité pour détecter les lancements de fusées spatiales et de missiles balistiques à partir des cosmodromes de Plessetsk et de Baïkonour, ainsi que les tirs de missiles à partir de sous-marins croisant dans les mers de Barents, Blanche et d'Okhotsk », a poursuivi le colonel.

Il s'agit, par ailleurs, de la détection et du suivi d'objets spatiaux, ainsi que de la collecte de différentes informations et de la définition des paramètres de leurs orbites qui sont réalisés en permanence dans l'intérêt du contrôle de l'espace.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

D'où l'ISS prend-elle de son énergie?
"Nous vivons tant que nous volons": entretiens insolites en route vers l'ISS
Trois nouveaux astronautes en route vers l'ISS
Tags:
missiles, ISS, sécurité, alerte, antimissiles, lancement, Plessetsk, Baïkonour, Troupes aérospatiales de Russie, Ilgar Taguiïev, mer d'Okhotsk, mer de Barents, mer Blanche, Plessetsk, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook