Ecoutez Radio Sputnik
    Un embryon humain

    Voici Saccorhytus, votre plus vieil ancêtre

    © Wikipedia
    Sci-tech
    URL courte
    3150792

    Des chercheurs chinions ont découvert des fossiles d'un minuscule animal en forme de sac qui serait le plus ancien ancêtre des humains.

    En tant que vertébrés, les humains appartiennent à un groupe connu sous le nom de deuterostome, qui comporte également les étoiles de mer, les vers marins et les oursins. Des chercheurs chinois auraient retrouvé l'ancêtre commun de ces êtres si différents dans la province de Shaanxi en Chine centrale.

    Nommée Saccorhytus, cette microscopique créature aquatique, qui ne dépassait pas le millimètre, vivait au début du Cambrien, il y a environ 540 millions d'années. Elle logeait probablement entre les grains de sable au fond de l'eau. Pour les auteurs de l'étude publiée dans la revue britannique Nature, il s'agit du plus vieil ancêtre préhistorique des humains.

    Le minuscule animal état muni d'une grande bouche et disposait peut-être de récepteurs sensoriels. Il se nourrissait probablement en engloutissant particules de nourriture et créatures diverses.

    Autre trait tout à fait particulier, huit petites ouvertures coniques étaient dispersées le long de son corps, lui permettant de toute évidence d'évacuer l'eau qu'il avalait. On peut ainsi considérer ces structures comme les précurseurs évolutionnaires des branchies que nous voyons dans les poissons.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Un ancêtre commun aux Chinois et aux Français découvert en Sibérie
    L'ancêtre commun des singes ressemblait aux gibbons
    Des restes de l'ancêtre du "hobbit" découverts en Indonésie
    Tags:
    biologie, ancêtre, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik