Ecoutez Radio Sputnik
    Le train à grande vitesse Strizh

    600 t de marchandises à 350 km/h: un train cargo reliera Moscou et Pékin

    © Sputnik. Ramil Sitdikov
    Sci-tech
    URL courte
    123883520

    Une équipe sino-russe élabore un train cargo qui sera capable de transporter des centaines de tonnes de marchandises à travers l’Eurasie.

    La Russie en coopération avec des partenaires chinois envisage d'élaborer un train cargo qui sera en mesure de transporter des marchandises à une vitesse de 350 km/h, a déclaré le président des Chemins de fer russes (RZD) Oleg Belozerov.

    Ces trains uniques sont conçus pour le projet de la première ligne à grande vitesse (LGV) à double voie Moscou — Kazan, qui devrait commencer à fonctionner en 2022-2023.

    « Initialement, ce projet n'était destiné qu'au transport de passagers. Maintenant, nous avons étudié (la possibilité de transporter des marchandises à grande vitesse, ndlr) avec nos collègues chinois et nous avons déjà un prototype de train de marchandises, qui pourra aller à une vitesse de 350 km/h », a fait savoir M. Belozerov.

    La LGV Moscou — Kazan, dont le coût total est estimé à environ 1 000 milliards de roubles (15,5 milliards d'euros), s'étendra sur 770 km. La ligne ferroviaire sera utilisée par des trains à grande vitesse allant jusqu'à 350 km/h, des trains régionaux accélérés allant jusqu'à 200 km/h pour des trajets allant jusqu'à 200 km et des trains de nuit longue distance accélérés.

    Le trajet durera trois heures et demie contre 14 heures actuelles.

    En décembre, le premier vice-président des Chemins de fer russes Alexandre Micharine avait déclaré que la société développait le concept d'un train de marchandises à grande vitesse, capable de transporter de 300 à 600 tonnes de fret à une vitesse allant jusqu'à 300 km/h.

    La LGV Moscou — Kazan peut devenir à l'avenir une partie d'une LGV plus longue, Moscou — Pékin, et donc du grand projet de route de la soie, qui relierait la Chine aux marchés en Europe et au Proche-Orient.

    RZD souligne que l'utilisation de la LGV pour le transport de marchandises à grande vitesse augmentera considérablement l'efficacité économique de cette infrastructure complexe et coûteuse.

    Actuellement, l'Allemagne utilise des trains à grande vitesse pour le transport des frets. Ainsi, sur les lignes de Hanovre — Würzburg, Mannheim — Stuttgart et Nuremberg — Ingolstadt il y a un trafic mixte de passagers et de frets.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    France: 500 millions d’euros pour des TGV inutiles
    Le gouvernement français commande 15 TGV pour sauver Alstom Belfort
    Le nouveau train lance-missiles russe bientôt sur les rails
    Un train à l'hydrogène bientôt sur les rails
    Tags:
    cargo, liaisons ferroviaires, trains à grande vitesse, Chemins de fer de Russie (RZD), Oleg Belozerov, Eurasie, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik