Ecoutez Radio Sputnik
    An image showing passengers boarding the Hyperloop transportation system.

    Un voyage dans le tube d’Hyperloop (VIDÉO)

    © Photo. Hyperloop Technologies
    Sci-tech
    URL courte
    91912

    S'asseoir dans une capsule et se retrouver projeté dans un tube à la vitesse d'un avion ne relève plus de la science-fiction. Vous pouvez déjà vous imaginer dans le tube d’Hyperloop grâce à une vidéo publiée sur Internet.

    Une vidéo panoramique qui présente un voyage dans le tube à basse pression Hyperloop a été mise en ligne par l'entreprise d'exploration spatiale SpaceX, une autre société d'Elon Musk, qui a inventé le projet Hyperloop.

    Le chariot représenté dans la vidéo circule dans un tube d'essai à basse pression long de 1,6 km érigé près du siège de la société SpaceX à Hawthorne, en Californie. La vitesse de l'engin n'est pas très élevée, puisqu'il n'a pas été construit pour se déplacer à une grande vitesse, mais pour tester le système.

    Fin janvier, ce chariot a servi à propulser les capsules des 26 participants à la première étape du concours Hyperloop Pod Competition qui s'est déroulé dans le même tube d'essai à Hawthorne. Les trois meilleures capsules ont circulé à une vitesse variant entre 90 et 94 km/h lors du concours destiné à impulser la conception de ce système de transport innovant.

    L'Université technologique du Massachussetts, l'un des trois vainqueurs du concours Hyperloop Pod Competition aux côtés des Universités de technologies de Delft et de Munich, a aussi publié sa vidéo.

    La deuxième étape du concours aura lieu en été 2017.

    L'ingénieur et entrepreneur américain Elon Musk a présenté le projet de train Hyperloop en août 2013. L'idée consiste à propulser des passagers dans des capsules circulant sur des coussins d'air dans un tube à basse pression à une vitesse allant de 300 à 1 200 kilomètres par heure.

    Plusieurs sociétés travaillent à la réalisation de l'idée de train supersonique d'Elon Musk. En Corée du Sud, l'Institut de recherche sur le transport ferroviaire et l'Université de Hanyang envisagent de créer un train capable de circuler à la vitesse de 1 000 km/h. Hyperloop Transportation Technologies (HTT) a signé un accord avec le gouvernement slovaque sur la construction d'un tube Hyperloop en Europe centrale.

    Hyperloop One (ex-Hyperloop Technologies), qui a changé de nom pour éviter toute confusion, a mené en août 2016 son premier test de propulsion en plein air pour son futur train à sustentation électromagnétique dans le désert américain du Nevada. La société comptait tester son train à sa vitesse maximale fin 2016, mais les médias ont plus tard fait état d'un conflit entre les cofondateurs qui aurait pu entraver la réalisation des travaux.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Hyperloop pour la République tchèque: entre réalité et science-fiction
    Hyperloop en Russie: penser stratégiquement pour atteindre la vitesse du son
    USA : Hyperloop, projet de transport supersonique
    Tags:
    train supersonique, tube, Hyperloop, Hyperloop Pod Competition, Université technique de Munich (TUM), Université de technologie de Delft (TU Delft), Massachusetts Institute of Technology (MIT), SpaceX, Californie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik