Ecoutez Radio Sputnik
    Mars

    L’amitié russo-italienne s’étend jusqu’à l’espace

    © Flickr / European Southern Observatory
    Sci-tech
    URL courte
    5193

    L’espace est une dimension qui va au-delà de la politique et la coopération spatiale entre la Russie, les USA et l’Europe continue malgré tout. Selon le chef de l’Agence spatiale italienne, la Russie et l’Italie collaborent notamment dans le cadre de nombreux projets dont celui de l’exploration de Mars.

    Les relations italo-russes dans le secteur spatial sont vraiment particulières, l'Agence spatiale italienne (ASI) et le holding spatial russe Roskosmos réalisent plusieurs projets communs dont ExoMars 2020, une mission appelée à retrouver des traces de vie sur la Planète rouge, a déclaré à Sputnik Roberto Battiston, président de l'Agence spatiale italienne (ASI).

    « Nous coopérons étroitement avec Roskosmos dans le cadre du projet ExoMars 2020 : nous envisageons d'assembler un rover sur Mars chargé de forer un puits de deux mètres en vue de prélever et d'analyser des échantillons de sol, d'eau et de glace. Notre mission est de retrouver des traces de vie, des macromolécules qui pourraient servir de base pour des organismes vivants », a indiqué M. Battiston.

    Selon lui, ASI et Roskosmos ont en outre signé en 2016 un accord sur la mise en orbite d'un système de satellites géostationnaires GEOSAR. Ce projet permettra de surveiller en continu le territoire de l'Eurasie et de recevoir des données sur le niveau d'humidité, l'état des terres arables, les glissements de terrain, etc.

    « Un autre domaine important de notre coopération est la conception d'engins spatiaux. La Russie dirige un projet de création de l'observatoire spatial intitulé Millimetron (…). L'Italie conçoit des capteurs qui se trouveront au centre de la parabole qui recevra les signaux. Ce projet est à l'étape de préparation. Il sera réalisé d'ici quelques années », a ajouté M. Battiston.

    En plus, Roskosmos participe à la préparation de l'astronaute italien Paolo Nespoli, 60 ans, pour son second vol vers la Station spatiale internationale (ISS).

    Paolo Nespoli « séjournera pendant six mois à bord de l'ISS, à partir de juin ou juillet 2017. Il y mènera une série de nouvelles expériences. À présent, M. Nespoli passe un cours d'entraînement en Russie », a noté le chef de l'agence spatiale italienne.

    D'après M. Battiston, l'Italie se félicite de sa coopération avec la Russie, « un pays aux traditions étonnantes dans le domaine de l'exploration spatiale ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Trump met fin à la guerre commerciale, le Canada reste méfiant
    L’Iran contrôle les navires US au nord du détroit d’Ormuz, selon les Gardiens de la révolution
    L’US Air Force a filmé en accéléré la transformation d’un F-16 en Su-57 (vidéo)
    Tags:
    coopération spatiale, ISS, Millimetron, GEOSAR, ExoMars 2020, Holding spatial russe Roscosmos, Agence spatiale italienne (ASI), Paolo Nespoli, Roberto Battiston, Mars, Italie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik