Ecoutez Radio Sputnik
    L'astéroïde

    Iran: des chercheurs russes détectent 13kg de matières extraterrestres dans un désert

    CC BY 2.0 / State Farm / Meteor falling to Earth
    Sci-tech
    URL courte
    0 401

    Recueillies dans le désert iranien de Lout, des substances ayant le même âge que notre Système solaire seront examinées en Russie et utilisées pour la formation de futures spécialistes en météorologie spatiale.

    Une équipe de géologues de l'Université fédérale de l'Oural a réussi à trouver près de 13 kg de matière météoritique lors d'une récente expédition dans le désert de Lout, dans l'est de l'Iran.

    Une partie de ces trouvailles a été remise à l'Université de Kerman et le reste amené en Russie en vue d'un examen ultérieur. Les experts estiment que près de 80 % des échantillons sont d'origine extraterrestre.

    « Pour le moment, les échantillons ont été mesurés et classifiés. Il s'est avéré que la plupart des fragments étaient des débris d'une même pluie d'étoiles filantes. Quelque 70 morceaux ont été recueillis. Chaque 10 à 12 d'entre eux proviennent d'une même météorite. Nous devons mener une étude minutieuse qui aura lieu dans notre laboratoire », a expliqué dans un entretien à Sputnik Viktor Grokhovsky, chercheur de l'Université fédérale de l'Oural et membre du Comité sur les météorites de l'Académie des sciences de Russie.

    Et d'ajouter que les échantillons recueillis seraient examinés même par des étudiants. « Ils seront stockés pour un long travail de préparation de masters en météorologie spatiale », a-t-il précisé.

    Le chercheur a en outre expliqué que pour établir l'âge d'un débris, le scientifique doit prendre en compte le moment où il s'est formé et combien de temps il a passé sur Terre.

    « La pratique montre que de nombreuses matières météoritiques ont le même âge que notre Système solaire, soit près de 4,5 milliards d'années. Les échantillons trouvés en Iran sont suffisamment oxydés. Donc, notre tâche est d'établir la durée de leur séjour sur Terre par le biais de l'examen de cette oxydation. Quant aux isotopes, ils nous aideront à établir l'âge cosmogénique », a expliqué M. Grokhovsky.

    L'intention de mener une expédition en Iran a été annoncée en novembre. Alors, les scientifiques ont fait savoir que les conditions climatiques du désert de Lout favorisaient la préservation de matières météoritiques uniques en leur genre. Ce n'est pas la première fois que les chercheurs russes procèdent à une mission dans la région. Ainsi, fin 2015-début 2016, une équipe de l'université de Ekaterinbourg s'était rendue sur place. Alors, ils y ont détecté 103 échantillons de substances extraterrestres.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Voici ce que la CIA a vu sur Mars en 1988
    Star Wars lancé sous une pluie de météorites
    La Lune victime d’un bombardement de météorites?
    Tags:
    recherche, météorite, déserts, espace, désert de Lout, Oural, Iran, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik