Sci-tech
URL courte
3131
S'abonner

L'Inde a lancé mercredi avec succès 104 satellites en une seule fois, un lancement présenté comme un record par l'agence spatiale indienne.

L'Inde est rentrée mercredi dans les annales du très compétitif marché des lancements spatiaux en mettant en orbite 104 satellites avec une seule fusée, un nombre record.

« La mission PSLV-C37/Cartosat-2 Series a lancé avec succès les 104 satellites », a tweeté l'ISRO, près d'une demi-heure après que le décollage de la fusée depuis le pas de tir de Sriharikota (sud-est).

Notons que le précédent record de ce type était détenu par la Russie, avec 39 satellites mis en orbite en une seule mission en juin 2014.

Le véhicule spatial indien transportait à son bord un satellite d'observation de la Terre de 714 kilogrammes et 103 nanosatellites, généralement de pays étrangers, d'un poids combiné de 664 kilogrammes.

« Mes félicitations chaleureuses aux équipes de l'ISRO pour ce succès », a déclaré le directeur de l'agence spatiale Kiran Kumar.

Le marché du lancement de satellites commerciaux ne cesse de croître alors que le téléphone, internet et les entreprises nécessitent toujours plus de moyens de communication.

L'Inde, dont le programme spatial est réputé pour son efficacité et ses prix raisonnables, est en compétition sur ce créneau avec d'autres acteurs internationaux, notamment des sociétés privées comme SpaceX ou Blue Origin.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Une fusée US équipée de deux satellites espions décolle en Floride
Une fusée indienne met en orbite 20 satellites
Cinq satellites sud-coréens pour espionner la Corée du Nord
Covid-19, en continu: la Belgique dépasse la barre des 3.000 morts
Tags:
mise en orbite, science, espace, satellite, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook