Ecoutez Radio Sputnik
    La science

    Un ver parasite à l'origine du «syndrome zombie» en Afrique

    Bryan Jones
    Sci-tech
    URL courte
    0 83
    S'abonner

    Les chercheurs ont établi un lien entre un ver parasite et une forme d'épilepsie rare qui affecte les enfants dans certaines régions de l'est de l'Afrique.

    Les scientifiques du National Institutes of Health (NIH) ont découvert des indices sur un lien entre le syndrome du hochement de tête (Nodding Syndrome) et un ver parasite qui provoque l'onchocercose, ou cécité des rivières. Le syndrome en question représente une forme d'épilepsie qui touche les enfants âgés de 5 à 16 ans résidant dans différentes régions de la Tanzanie, de l'Ouganda et de la République du Sud-Soudan.

    Il est caractérisé par un hochement de tête, des convulsions et plusieurs détériorations cognitives, ainsi que des retards de croissance. De nombreuses études publiées auparavant ont pointé un lien entre le syndrome du hochement de tête et le ver Onchocerca volvulus qui est connu pour provoquer la cécité des rivières. Pour en connaître plus, les chercheurs du NIH ont étudié des échantillons de sérum provenant de patients affectés par le syndrome et des personnes en bonne santé provenant du même village en Ouganda. Ces recherches ont permis d'établir que le syndrome du hochement de tête est peut-être une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire attaque ses propres protéines dans l'organisme, ainsi que les cellules cérébrales.

    Les résultats suggèrent également que les thérapies, qui ciblent le système immunitaire, pourraient être efficaces contre ce trouble, mais également contre d'autres formes d'épilepsie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Un "lavage de cerveau" contre la maladie d’Alzheimer?
    Les scientifiques ont trouvé un traitement possible pour la maladie d'Alzheimer
    La «maladie du zombie» pénètre aux USA
    Tags:
    maladies, recherche, National Institutes of Health (NIH), Ouganda, Afrique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik