Sci-tech
URL courte
164
S'abonner

Expert en logistique et entrepreneur, un Britannique a créé un drone «comestible», capable de livrer de la nourriture dans le sillage immédiat des catastrophes humanitaires.

Le Britannique Nigel Gifford a mis au point un drone complètement « comestible », dont l'utilisation pourrait faciliter à l'avenir l'apprivoisement alimentaire des régions en détresse, écrit le journal The Times.

À en croire son créateur, son invention, capable en cas de nécessité de livrer de la nourriture à au moins 80 personnes par jour, est composée d'une thermoplastique comestible à base d'amidon.

Le drone, dont l'envergure de l'aile atteint trois mètres et dont les compartiments sont remplis d'aliments, d'eau et de médicaments, pourrait être lancé soit depuis un avion militaire, soit depuis un grand site dans le sillage immédiat d'une catastrophe quelle que soit son origine.

Le drone, poursuit l'inventeur, est en mesure de livrer de l'aide humanitaire dans un rayon de sept mètres du site ciblé.

« Son design a été inspiré par une combinaison de parachutiste et les distances extraordinaires que ces derniers parviennent à parcourir. Moi aussi, je suis un parachutiste et j'ai une certaine expérience dans la livraison de produits alimentaires dans des terrains touchés par des hostilités, que j'ai acquise au cours de mon service militaire », raconte M. Gifford.

« Le drone, poursuit-il, aurait été parfaitement adapté pour gérer le tremblement de terre au Népal, en 2015. On aurait pu survoler le terrain et fournir de l'aide d'un seul coup à tous les villages limitrophes. Il aurait aussi représenté une bonne solution pour le siège d'Alep, où il faut composer avec un environnement aérien hostile. »

Plusieurs ONG des droits de l'homme se disent déjà très intéressées par le projet du Britannique, notamment Médecins Sans Frontières (MSF) et la Croix Rouge.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les tigres partent à la chasse…aux drones !
Intel propose de remplacer les feux d’artifice par des drones
Des drones russes capables de mettre KO les téléphones portables
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
catastrophe naturelle, sinistrés, drone, Nigel Gifford, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook