Sci-tech
URL courte
27524
S'abonner

Le nouveau lanceur pour le cosmodrome mobile Sea Launch sera développé et proposé à l'acheteur russe du projet, le groupe S7, pour remplacer les Zenit de fabrication ukrainienne utilisés jusqu'ici pour les lancements", a déclaré à Sputnik Vladimir Solntsev, directeur général de la société de construction spatiale russe RKK Energuia.

"Je pense que d'ici quatre ans nous pourrons proposer une nouvelle fusée au groupe S7. Le planning de travail sur ce lanceur a été établi. Il est déjà clair que nous allons utiliser le moteur RD-171M pour l'étage de départ, comme sur le Zenit actuellement. Le deuxième étage sera propulsé par le moteur RD-0124 conçu par le bureau d'étude KBKhA. Il se pourrait que le Zenit soit encore utilisé jusqu'à l'apparition de notre nouvelle fusée", a noté Vladimir Solntsev.

Concernant le sort du projet Sea Launch et sa fermeture éventuelle en raison de l'absence de nouvelles fusées Zenit, le directeur de RKK Energuia précise que "le projet Sea Launch transite doucement vers le projet russo-kazakh Baïterek, mais en utilisant le lanceur Sounkar".

On avait appris plus tôt que l'acheteur du cosmodrome mobile Sea Launch — la compagnie S7 Systèmes de transports spatiaux faisant partie du groupe S7 — avait obtenu sa licence pour exercer une activité spatiale.

Cette licence permet à la compagnie de participer à la coopération internationale dans le domaine de la recherche et de l'exploitation de l'espace à des fins pacifiques. L'obtention de la licence permet notamment à S7 Systèmes de transports spatiaux de pratiquer l'intégration analytique des travaux pour assurer les lancements de vaisseaux depuis le cosmodrome de Baïkonour en utilisant le complexe spatial Zenit-M.

En 2016, le groupe S7 a annoncé la signature d'un contrat avec le groupe de compagnies de Sea Launch prévoyant l'achat du complexe Sea Launch. La transaction porte sur le navire Sea Launch Commander, la plateforme Odyssey avec ses équipements de fusée, les installations terrestres au port de Long Beach (USA) et la propriété intellectuelle appartenant à la compagnie Sea Launch, y compris la marque commerciale. La compagnie compte effectuer jusqu'à 70 lancements commerciaux d'ici 15 ans.

Lire aussi:

Charter Soyouz vers la Station spatiale, embarquement en 2017
La société spatiale russe Energuia proposera des vols touristiques vers la Lune dès 2022
Espace: 200 M USD de pertes pour l'ukrainien Yuzhmash
One ticket, please! Les USA pas près de se passer des Soyouz russes
Tags:
lanceur, espace, RD-0124, RD-171, Zenit, Sea Launch, RKK Energuia, Vladimir Solntsev, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook