Sci-tech
URL courte
5172
S'abonner

Des années d’observation ont montré que la fonte de la couverture glaciaire arctique provoquait des changements climatiques considérables, ce qui mène à l’altération de l’écosystème entier.

Le réchauffement climatique a un impact drastique sur la flore et la faune de la région arctique, selon une étude publiée dans la revue Biology Letters, redirigée par l'Université de Californie.

Le printemps arrive plus tôt pour certaines espèces de plantes dans le Bas-Arctique du Groenland, tandis que l'hiver chaud réveille d'autres espèces plus tard. Les chercheurs associent ces changements à la fonte de la couverture glaciaire arctique.

En particulier, ils expliquent que le calendrier des événements saisonniers, tels que la première croissance au printemps, la formation de bourgeons de fleur et la floraison, constituent la phénologie des plantes. Selon les chercheurs, c'est la période lorsqu'une plante croît qu'ils appellent « horloge de la nature », en soulignant qu'en Arctique cette horloge tourne vite.

Après 12 années d'observation sur un site dans l'ouest du Groenland, près du glacier Russell, les scientifiques ont constaté que le réchauffement climatique et la fonte de la couche glaciaire de l'océan Arctique étaient interdépendants, ce qui provoque une altération de l'écosystème et un changement rapide du paysage arctique.

Ces changements, selon eux, auront un impact fort sur la structure écologique de la région à long terme.

« L'Arctique est vraiment dynamique, et il change de telle façon qu'il ne sera pas reconnaissable comme le même Arctique pour ceux d'entre nous qui y ont travaillé depuis des décennies », a déclaré Eric Post, l'auteur de l'étude principale, un scientifique polaire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

 

Lire aussi:

Le réchauffement à l’origine des phénomènes climatiques extrêmes?
Réchauffement climatique: la Russie perd des îles
Les centrales «écologiques», l’une des sources du réchauffement climatique?
Le réchauffement climatique coûtera 2.000 mds USD à l'horizon 2030
Tags:
écologie, climat, réchauffement climatique, science, Université de Californie, Arctique, Groenland
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook