Sci-tech

Canon électromagnétique lançant des vaisseaux dans l’espace: bientôt une réalité?

Sci-tech
URL courte
23327
S'abonner

L'inventeur du train à sustentation magnétique travaille maintenant sur un moyen de combiner la technologie de lévitation magnétique avec celle de l'Hyperloop d'Elon Musk pour créer un canon spatial afin de tirer des satellites et des vaisseaux dans l'espace sans carburant combustible et sans fusée coûteuse.

L'ingénieur américain James Powell, l'un des inventeurs de la technologie de sustentation magnétique, a conçu un canon électromagnétique pour lancer des appareils et vaisseaux dans l'espace sans l'utilisation de fusées conventionnelles.

M. Powell, un inventeur prolifique qui, en 2000, faisait partie de l'équipe développant le train à sustentation magnétique, a déposé l'an dernier une demande de brevet pour un concept identique destiné aux voyages spatiaux, informe le site International Business Times.

Le brevet a été déposé le 7 avril 2016 et a été publié le 13 octobre. Il est présenté comme « un système et une méthode de lancement magnétique des projectiles ou des vaisseaux spatiaux », un SpaceTram (Tram spatial).

Le SpaceTram est un lanceur à sustentation magnétique qui profite de la force des aimants au lieu des propulseurs chimiques. Si le projet était mis en œuvre, ce serait une façon absolument novatrice de lancer des vaisseaux spatiaux.

Le « tram » lévitant soutenu par des aimants est tiré via un tunnel scellé sans air à l'intérieur, ce qui supprime la force du frottement en accélérant le vaisseau à des vitesses ultra-hautes.

Il y a deux versions proposées du SpaceTram. Le premier est un système cargo sans pilote qui accélérerait des vaisseaux spatiaux jusqu'à 30 g dans un tube de 129 kilomètres de long construit au sommet d'une montagne et incliné vers le haut à 10 degrés.

La deuxième version est conçue pour transporter des gens. Cependant, en raison de l'incapacité humaine de survivre à une accélération horizontale élevée, le tube devrait avoir au moins 965 kilomètres de long afin que la vitesse puisse s'élever plus progressivement.

An image showing passengers boarding the Hyperloop transportation system.
© Photo / Hyperloop Technologies
Powell estime que le lancement de charges utiles dans l'espace utilisant cette technologie pourrait coûter seulement 43 dollars (40 euros) par kilogrammes, par rapport à un montant de 10 000 à 25 000 dollars (9 500 à 23 600 euros) par kilogramme, ce qui est le prix actuel pour le lancement dans l'espace de l'équipement par une fusée. Cependant, les calculs de M. Powell sont basés sur un calendrier prévoyant de lancer une charge utile de 35 tonnes 10 fois par jour, ce qui semble très optimiste.

Apparemment, le SpaceTram est un projet plutôt théorique pour le moment. Mais si des sociétés comme HTT et Hyperloop One créent un train capable de se déplacer dans des tunnels sans air à une vitesse de 1 126,54 km/h, pourquoi donc serait-il impossible de lancer des charges utiles dans l'espace ?

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

 

Lire aussi:

La Russie pourrait tester son nouveau vaisseau cargo spatial en 2021
Des trains plus rapides que les avions bientôt en Russie?
Elon Musk hésite toujours entre creuser des tunnels ou se creuser la tête
Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Tags:
hautes technologies, espace, SpaceTram, Hyperloop, James Powell, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook