Ecoutez Radio Sputnik
    Le centre des nanotechnologies de Zelenograd, créé par la société Rusnano

    Les nouveaux nano-développements russes: des pansements et des drones

    © Sputnik . Mikhaïl Voskresenskï
    Sci-tech
    URL courte
    7352

    Des ingénieurs et des scientifiques russes ont présenté leurs nouvelles nano-inventions: des pansements et de la nano-poudre, capables d’arrêter immédiatement une hémorragie. Un système d’analyse ADN capable de dépister la tuberculose à partir d’une seule goutte de sang a aussi été inauguré, ainsi que plusieurs autres inventions.

    Les chercheurs et les ingénieurs russes du centre des nanotechnologies de Zelenograd, se trouvant à 40 km du centre de Moscou, un cluster d'entreprises créé par la société Rusnano, ont abouti à une série de nano-inventions. Certaines d'entre elles ont déjà connu des succès commerciaux auprès de clients russes ou étrangers, notamment en Allemagne et en Espagne.

    L'entreprise « Les nouvelles solutions biomédicales » a développé une poudre spéciale ainsi que des pansements en nanoparticules qui stoppent les hémorragies grâce à l'absorption instantanée de l'eau contenue dans le sang. Ainsi, le sang coagule beaucoup plus vite que la normale, puisque la concentration des fibres protéiques, qui contribuent à la formation des caillots, augmente rapidement après que les nanoparticules se sont collées aux tissus du corps. Par la suite, un caillot artificiel se forme qui permet de maintenir en vie un patient avant qu'il ne soit emmené à l'hôpital.

    Des pansements en nanoparticules
    © Sputnik . Mikhaïl Voskresenskï
    Des pansements en nanoparticules

    Une autre startup a créé un système rapide et mobile de diagnostic ADN. Son principal avantage est que l'analyse ne dure que 10 à 12 minutes, alors qu'une analyse en laboratoire médical prend plusieurs jours. Une cartouche à usage unique, qui contient des molécules spéciales et une puce, permet de déceler des agents pathogènes.

    « Si une goutte de sang contient au moins une molécule d'ADN d'un virus ou d'une bactérie, notre système la multipliera et montrera qu'elle est présente dans l'échantillon », a expliqué son concepteur Kirill Petrenko à Sputnik.

    Pour le moment, ce système est capable de dépister des traces de tuberculose dans l'organisme du patient en étudiant une seule goutte de son sang. Actuellement, les cartouches sont au stade de l'examen.

    Un autre prototype, réalisé au centre des nanotechnologies, est un pilote automatique pour drones. Les informaticiens sont arrivés à créer un algorithme permettant à l'ordinateur de bord d'un drone de « voir » des obstacles, se retrouver sur une carte et se déplacer de façon autonome au cas où la connexion avec le pilote ou le satellite de navigation serait perdue.

    La combinaison de réseaux neuronaux et d'algorithmes classiques de la vision informatique permet à son pilote automatique de fonctionner même sur des ordinateurs peu puissants avec des processeurs pour portables que l'on peut installer à l'intérieur de petits drones.

    Cette innovation est capable de susciter l'intérêt des militaires, confie son développeur Pavel Skriptsov dans une interview accordée à Sputnik.

    Un échantillon produit par l'imprimante 3D Designer 250
    Un échantillon produit par l'imprimante 3D Designer 250

    Outre ces projets, les scientifiques du centre des nanotechnologies de Zelenograd ont présenté une série de plusieurs autres inventions telles que « une super batterie » pour les machines à rayons, l'imprimante 3D Designer 250, des détecteurs uniques développés sur la base des nanoparticules et un système Internet, qui fonctionne par le biais de simples réseaux électriques, à la portée de plusieurs kilomètres.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Des scientifiques russes démontrent la toxicité des nanoparticules d’argent
    Des scientifiques russes découvrent une méthode pour réduire le coût des prises de sang
    La Russie va se doter d'un système de contrôle des drones
    Tags:
    science, ADN, chercheurs, nanotechnologies, nanoparticules, Rusnano, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik