Ecoutez Radio Sputnik
    Porpoise saute hors de l'eau tenant un poisson

    Évolution: les yeux, pas des membres ont fait sortir les poissons sur terre

    © AP Photo / Phil Sandlin, File
    Sci-tech
    URL courte
    161
    S'abonner

    Une nouvelle étude suggère que nos ancêtres aquatiques sont sortis de l’eau pour se rendre sur la terre ferme grâce à leurs yeux et non leurs membres. Ces créatures qui ressemblaient aux crocodiles auraient d'abord vu des proies sur la terre ferme avant que l’évolution ne leur procure des membres pour s’y rendre.

    Le neurologue et ingénieur Malcolm A. MacIver de l'Université Northwestern et le biologiste évolutionniste et paléontologue Lars Schmitz de Claremont McKenna, Scripps et Pitzer Colleges ont étudié des fossiles d'animaux préhistoriques et ont découvert que la taille des yeux des créatures aquatiques avait presque triplé avant qu'ils n'évoluent sur la terre ferme. Cette altération a coïncidé avec le changement de l'emplacement des yeux du côté de la tête vers le haut.

    Ils ont examiné 59 spécimens fossiles couvrant le temps avant la transition eau-terre, pendant la transition et après cette transition.

    Les chercheurs ont mesuré la taille des orbites de chaque fossile et la longueur de la tête. Ainsi, ils ont constaté qu'avant la transition eau-terre, la taille moyenne de l'orbite était de 13 millimètres et qu'autour de la période de transition elle était de 36 millimètres.

    « Le triplement de la taille de l'orbite a pris 12 millions d'années », a déclaré M. MacIver. « C'est le calendrier de l'évolution, qui est ahurissant, lorsqu'on y pense. »

    Avec des yeux au-dessus de la ligne d'eau, l'animal pourrait voir 70 fois plus loin dans l'air que dans l'eau, et le triplement de la taille de l'œil a élargi l'espace visuel de l'animal d'un million de fois. Cette évolution s'est produite des millions d'années avant l'apparition des premiers animaux terrestres.

    « Nous avons constaté une augmentation considérable de la capacité visuelle chez les vertébrés juste avant la transition de l'eau à la terre. Notre hypothèse est que la capacité de voir une corne d'abondance inexplorée d'alimentation sur terre, des diplopodes, des mille-pattes, des araignées etc., aurait conduit l'évolution à développer des membres au lieu des nageoires », a expliqué Malcolm MacIver.

    Suite à cette hypothèse, les scientifiques ont suggéré que l'augmentation énorme de la capacité visuelle aurait permis à ces animaux d'évoluer vers une cognition plus complexe. Ils ne devaient plus réagir en une fraction de seconde comme dans l'eau avec une vision limitée.

    Finalement, les chercheurs ont conclu que c'est de là que l'être humain tient sa capacité de cognition prospective, à savoir le pouvoir de peser les options pour l'avenir et de choisir de manière stratégique.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Comment l’activité humaine a bouleversé l’évolution des animaux?
    L’évolution des dinosaures vers les oiseaux bientôt expliquée?
    La cause de l’évolution des espèces enfin dévoilée?
    Pour comprendre l’évolution… regardez dans la bouche des éléphants!
    Tags:
    science, biologie, évolution, Université Northwestern, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik