Ecoutez Radio Sputnik
    minerals

    Scientifiques russes: lutter contre la pollution à l’aide… des apatites

    © Photo. pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    1282
    S'abonner

    Les apatites et le Soleil permettront de contrer la pollution de la Terre, promettent des scientifiques russes.

    Des physiciens russes ont réussi à faire en sorte que les particules d'apatites, un minéral qui entre dans la composition des tissus osseux et dentaire, adsorbent l'énergie des rayons du soleil afin de les utiliser pour purifier l'air, le sol ou l'eau en les débarrassant des métaux lourds, lit-on dans un article publié dans la revue Applied Catalysis B: Environmental.

    L’«île-poubelle» perdue enfin retrouvée dans le golfe de Thaïlande
    © AP Photo / Scripps Institution of Oceanography, Mario Aguilera
    La création de photocatalyseurs est un thème populaire ces derniers temps. Il s'agit de matériaux capables de transformer une espèce de molécule dans une autre en utilisant l'énergie solaire. Ils permettraient de réduire les dépenses pour la neutralisation des marées noires ou des conséquences de catastrophes, mais aussi de débarrasser l'océan des déchets en plastique.

    Un groupe de chercheurs russes de la ville de Pouchtchino a proposé d'utiliser à ces fins l'apatite. Une fois réchauffées de façon particulière, les apatites synthétiques peuvent réagir à la lumière et absorber son énergie.

    Des simulations informatiques réalisées par les chercheurs ont montré que les cristaux d'hydroxyapatite commencent à absorber l'énergie de la lumière lorsqu'ils perdent des atomes d'oxygène dans une partie très précise de leur molécule, là où se trouve l'acide orthophosphorique. En déplaçant ces atomes « manquants », on peut pousser les apatites à absorber la lumière à différentes longueurs d'onde.

    À présent, les apatites interagissent avec les rayons ultraviolets, dont la plupart restent dans les couches supérieures de l'atmosphère sous l'influence de l'ozone. Mais la découverte des physiciens russes permettrait, selon eux, aux apatites d'interagir avec la partie visible du spectre solaire.

    Ces photocatalyseurs pourraient être utilisés non seulement dans la lutte contre la pollution, mais aussi dans d'autres objectifs, par exemple pour la synthèse de molécules utiles dans l'industrie chimique.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    L'Allemagne renonce au schiste, la Chine lui tend les bras
    Dépollution de l'orbite terrestre: faudra-t-il attendre le prochain millénaire?
    Apocalypse Now: l'horrible smog de Pékin en time-lapse
    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    Tags:
    apatites, pollution, science, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik