Sci-tech
URL courte
1112
S'abonner

Des généticiens ont déterminé un type de matières grasses capables de prolonger la vie.

Des scientifiques américains ont établi un rapport entre la consommation d'acides gras monoinsaturés par des annélides (vers) et l'augmentation de leur durée de vie, rapporte la revue Nature qui a publié la recherche correspondante.

Lors de l'étude, les scientifiques ont déterminé qu'une carence de la protéine H3K4me3 provoque l'accumulation dans l'intestin des vers d'acides gras monoinsaturés, ce qui a pour vertu de rallonger leur durée de vie.

Désormais, les généticiens veulent comprendre quel impact la consommation d'acides gras monoinsaturés pourrait avoir sur l'humain et son espérance de vie.

Les acides gras monoinsaturés sont un élément de produits tels que l'huile d'olive, la viande rouge et les noix. La consommation régulière de ces acides réduit le risque des maladies cardiovasculaires et améliore la santé des vaisseaux sanguins.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Soins dentaires 2.0: des scientifiques russes inventent le plombage éternel
Vous risqueriez-vous à manger des… spaghettis donuts?
Non, manger au McDo n'est pas une nouvelle discipline olympique!
Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Tags:
génétique, protéines, vers, produits alimentaires, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik