Ecoutez Radio Sputnik
    La station spatiale internationale (ISS)

    La NASA a décidé d’utiliser le mécanisme d'amarrage russe sur l’ISS

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    2221

    La NASA a pris la décision d’utiliser le mécanisme d’amarrage russe sur la Station spatiale internationale, a annoncé à Sputnik le directeur adjoint de Roscosmos, lors de sa visite au salon aéronautique LAAD-2017 au Brésil.

    Sergei Savelyev, directeur adjoint de la société Roscosmos, a fait part à Sputnik de la décision de la NASA d'utiliser le mécanisme d'amarrage russe sur la Station spatiale internationale.

    « Après de longues discussions, la NASA a accepté notre proposition et a pris la décision de prendre à titre d'exemple les paramètres du mécanisme d'amarrage russe APAS qui ont déjà été supervisé plusieurs fois lors d'amarrages réels », a remarqué M. Savelyev.

    Selon lui, lors des travaux conjoints avec la NASA au sujet de l'ISS, il fallait se mettre d'accord sur l'optimisation de différents standards des mécanismes d'amarrage pour que n'importe quel aéronef puisse le faire sans rencontrer de soucis.

    Le standard international pour les systèmes d'amarrage IDSS IDD (International Docking System Standard Interface Definition Document) a commencé à être élaboré en 2009 sur l'initiative de la NASA. Au départ, c'est la version américaine LIDS qui avait servi d'exemple avant que la NASA ne se penche sur le modèle russe.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Roscosmos: les vols touristiques vers l’ISS ne commenceront pas avant 2020
    La NASA et Roscosmos veulent voler ensemble vers Vénus
    Roscosmos a confirmé son intention de créer une station spatiale nationale
    L’agence Roscosmos annonce l'installation des stations GLONASS en Chine
    Roscosmos n'a pas peur de sanctions occidentales
    Tags:
    Holding spatial russe Roscosmos
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik