Sci-tech
URL courte
271
S'abonner

Des scientifiques russes ont révélé des liens entre le climat, la forme du visage des hommes de la préhistoire et l’anatomie de leur crâne. Les résultats de leurs recherches ont été publiés dans la revue mensuelle spécialisée Journal of Human Evolution.

La forme du visage de nos ancêtres préhistoriques était déterminée par le climat, ont découvert des scientifiques russes. Ayant étudié les recherches de leurs collègues portant sur l'analyse des ADN des premiers européens, ils ont appris que ces derniers avaient la peau foncée et les yeux bleus. Par contre, ils ne pouvaient pas boire du lait, un fait qui a considérablement surpris les chercheurs.

Intrigués par cette information, les anthropologues et les généticiens de l'Académie des sciences russe ont poussé plus loin les recherches dans ce domaine. Ainsi, ils se sont aperçu que certains traits pouvaient considérablement changer au fil du temps pour mieux s'adapter aux conditions de vie et au climat. Ainsi, au cours de l'évolution, les habitants d'Europe centrale et du nord ont-ils acquis une peau blanche, ainsi que l'aptitude à manger des produits laitiers.

« En Europe, tout comme en Asie, les populations des régions plus froides pouvaient être caractérisées par le redoublement de la longueur et de la largeur de la mâchoire supérieure […] Cependant, les habitants du nord-est de l'Europe étaient différents de leurs voisins par leur nez moins massif… », a expliqué Andrey Evteev, de l'Université d'État de Moscou dans un article publié dans la revue scientifique Journal of Human Evolution.

Par ailleurs, les divergences dans la structure du crâne des gens peuplant différentes régions ont permis de déterminer un certain nombre de facteurs qui ont pu influencer l'anatomie du visage. Parmi eux figurent notamment la température de l'air et le degré de l'humidité. Ainsi, le visage de l'Homme de Cro-Magnon ressemblait-il plus aux représentants des populations de l'Europe du Nord, car ils étaient mieux adaptés à la vie sous un climat plus sévère, froid et humide.

Selon les scientifiques, cette découverte pourrait en conséquence intéresser non seulement des anthropologues, mais aussi des médecins, qui pourraient prévoir le degré d'affectation par les épidémies en fonction de l'anatomie du crâne.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Que la lumière soit: des centaines de villes du monde marchent pour la science
Témoignage scientifique: 11 traces potentielles de l'existence des aliens détectées
Des scientifiques sibériens créent un remède révolutionnaire pour les crevettes
Des scientifiques établissent un rapport entre les hernies dorsales et les smartphones
Les scientifiques savent comment nos ancêtres ont vaincu les analogues du sida
Tags:
Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook