Sci-tech
URL courte
10391
S'abonner

C’est prouvé: les boissons énergisantes peuvent provoquer un battement cardiaque anormal et mettre en danger la vie des consommateurs.

Red Bull, Monster Energy, Burn… Les scientifiques tirent depuis longtemps l'alarme sur la consommation de boissons énergisantes. Dans le sillage de leur popularité accrue, on note une augmentation des visites aux urgences et des décès, ce qui a soulevé des questions sur leur consommation.

Dans une étude dont les résultats ont été publiés par le Journal of the American Heart Association, deux groupes de huit bénévoles sains ont reçu une boisson énergisante ou un mélange de jus de fruit, de sirop et d'eau gazeuse. Les deux boissons contenaient la même quantité de caféine et les bénévoles les ont consommées pendant 45 minutes. Six jours plus tard, les chercheurs ont échangé les boissons et répété les expériences.

D'après les résultats, les gens présentaient généralement un plus haut niveau d'intervalles QT (temps nécessaire pour que les ventricules du cœur se préparent à battre à nouveau) deux heures après la consommation d'une boisson énergisante par rapport à l'autre boisson. Leur pression artérielle était également plus élevée après six heures. L'hypertension artérielle peut augmenter le risque de maladie cardiaque, ce qui peut entraîner une crise cardiaque et un accident vasculaire cérébral.

La différence dans les intervalles QT peut provoquer un battement cardiaque anormal, ce qui « peut mettre la vie en danger », mettent en garde les scientifiques.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

À la guerre, les médecins syriens ont perfectionné leur art
Des médecins russes partagent leur expérience avec des étudiants syriens
Les médecins UK invités à ne plus employer l'expression «futures mères»
Tags:
danger, boissons énergisantes, boisson
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook