Ecoutez Radio Sputnik
    Une «patrouille spatiale» afin de protéger la Terre bientôt créée par des experts russes

    Une «patrouille spatiale» afin de protéger la Terre bientôt créée par des experts russes

    © Photo. Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    1343
    S'abonner

    L'Université d'État Lomonossov de Moscou (MGU) envisage de créer un groupe orbital de satellites, dont la tâche principale sera de contrôler les menaces spatiales.

    Sergueï Svertilov, professeur de l'Institut de recherche en physique nucléaire de l'Université d'État Lomonossov de Moscou, a déclaré que d'ici 3 à 5 ans un groupe spécial constitué de satellites serait créé afin de détecter les menaces spatiales.

    « L'expérience obtenue au cours du travail avec le satellite Lomonossov nous a permis de prendre l'initiative de la création d'un groupe qui comprendra trois satellites minimum. Nous envisageons de créer ce groupe au cours des trois prochaines années. Son but essentiel sera de contrôler les défis et menaces spatiales », a-t-il déclaré.

    D'après lui, un satellite de la même classe que Lomonossov fera partie de ce groupe, ainsi que deux satellites plus petits du type Aist ou Tatiana.

    « Les satellites permettront d'étudier plus en détail les phénomènes liés à la radiation dans l'espace circumterrestre et au danger des astéroïdes, ainsi que de contrôler les phénomènes extrêmes dans la haute atmosphère de la Terre, comme une sorte de "patrouille spatiale" ».

    Le satellite de l'Université d'État Lomonossov de Moscou a décollé le 28 avril depuis le cosmodrome de Vostotchny. Les détecteurs installés sur le satellite enregistreront les processus liés à l'explosion des étoiles supernova.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le cosmodrome Vostotchny souffle sa première bougie
    Tags:
    espace, satellite, Université d'Etat Lomonossov de Moscou (MGU), Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik