Ecoutez Radio Sputnik
    Magie quantique: le premier «téléphone» protégé des écoutes mis en service en Russie

    Magie quantique: le premier «téléphone» protégé des écoutes mis en service en Russie

    © Fotolia / Viktor Gmyria
    Sci-tech
    URL courte
    Technologies Made in Russia (152)
    9654
    S'abonner

    Des physiciens russes de Kazan et de Saint-Pétersbourg ont annoncé la mise en marche d'un réseau quantique multi-nodal et ses tests en mode de «téléphone quantique», protégé de possibles écoutes.

    Un réseau quantique multi-nodal a été testé en mode « téléphone quantique » par des scientifiques de l'Université nationale technique de recherche de Kazan et de l'Université d'État en technologie de l'information, mécanique et optique de Saint-Pétersbourg (ITMO), a déclaré le service de presse de l'ITMO.

    « Le développement ultérieur du réseau de Kazan ira dans deux directions », a précisé Artour Gleim, employé de l'Université ITMO et du centre quantique de Kazan. « Premièrement, il s'agit de l'accélération de la vitesse, de la portée et d'autres capacités du canal quantique. Deuxièmement, on s'occupera de la synchronisation et de l'élaboration à la base de ce dernier de divers services informatiques, des centres du traitement des données aux messageries sur les smartphones, par exemple. »

    Le phénomène de l'intrication quantique sert de base pour les technologies quantiques modernes et joue d'ailleurs un rôle important dans les systèmes de connexion quantique sécurisée. Ces systèmes excluent absolument la possibilité d'écoute indétectable, puisque les lois mécaniques interdisent le « clonage » de l'état des particules de la lumière.

    A présent, des systèmes de connexion quantique sont élaborés en Europe, en Chine et aux États-Unis.

    Les premiers réseaux de ce type ont fait leur apparition en Russie il y a trois ans. Il existe pour le moment quatre nœuds liés par des canaux quantiques. Les scientifiques et les ingénieurs ont établi une bonne connexion entre les nœuds et ont élaboré un nouveau protocole de transmission de données, qui convient aux infrastructures urbaines.

    « Dans l'avenir, nous comptons créer un accélérateur de signal, qui va conserver l'état quantique (un système quantique peut être dans plusieurs états à la fois et, par conséquent, l'état représente toute l'information disponible sur le système, ndlr) et le transmet à travers le canal, ce qui permet d'augmenter la portée de la connexion et de certifier le réseau », a affirmé Sergueï Moïsseïev, directeur du centre quantique de Kazan.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Technologies Made in Russia (152)

    Lire aussi:

    Des chercheurs russes ouvrent la voie à de nouvelles méthodes de cryptage quantique
    Sécurité élevée: la «valise» protectrice russe pour les VIP très demandée à l'étranger
    Les chercheurs russes élaborent un transfert «invisible» d'information
    Tags:
    physique quantique, chercheurs, écoutes téléphoniques, Kazan, Saint-Pétersbourg, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik