Sci-tech
URL courte
0 46
S'abonner

Une souris dotée d'ovaires conçus avec une imprimante 3D a donné naissance à des souriceaux. Cette expérience donne un espoir aux femmes ayant des problèmes de fertilité.

Des chercheurs américains de la Northwestern University, basée à Chicago, ont réussi à implanter des ovaires conçus avec une imprimante 3D à une souris stérilisée qui a accouché de souriceaux en bonne santé, annonce la revue Nature Communications.

Les recherches ont pour objectif d'aider les patientes atteintes d'un cancer pendant leur enfance et souffrant donc de problèmes de fertilité, les traitements utilisés pour remédier à cette maladie affectant le cycle menstruel.

Les scientifiques ont utilisé une matrice imprimée en 3D, formée d'une sorte de gélatine réalisée à partir de plusieurs couches de collagène qui permet aux follicules de s'y nicher. L'«  ovaire artificiel  » a été réimplanté chez les souris, elles ont retrouvé un cycle menstruel normal et ont donné naissance à des souriceaux.

La raison essentielle du succès est la nature organique du matériau utilisé, qui ne doit pas être rejeté par l'organisme, soulignent les chercheurs.

Ce succès donne un espoir aux femmes stériles, mais pour l'instant, il est encore impossible d'envisager une application de ce procédé sur les humains, les follicules ovariens humains étant beaucoup plus gros que ceux des souris.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L’armée russe bientôt dotée de balles imprimées en 3D
Un manchot handicapé reçoit une prothèse imprimée en 3D
Des ingénieurs essaient un moteur de fusée en plastique imprimé en 3D
Tags:
impression 3D, science, souris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook