Ecoutez Radio Sputnik
    Gordey Lesovik et Andreï Lebedev

    Des physiciens russes violeront le deuxième principe de la thermodynamique

    © Photo. MFTI
    Sci-tech
    URL courte
    32784
    S'abonner

    Des scientifiques russes ont trouvé un moyen pour créer un dispositif quantique, son coefficient d’efficacité étant presque de 100 %. Ceci leur permettra de contrecarrer au deuxième principe de la thermodynamique, principe considéré comme une règle inviolable.

    Gordey Lesovik et Andreï Lebedev
    Gordey Lesovik et Andreï Lebedev

    Un groupe de physiciens russes de l'Institut de physique et de technologie de Moscou (MFTI) essayeront de passer outre le deuxième principe de la thermodynamique grâce à la création d'un nouveau dispositif quantique dont le coefficient énergétique serait pratiquement de 100 %.

    Normalement, le coefficient énergétique des moteurs thermiques n'atteint jamais ce chiffre : le réfrigérateur, moteur de refroidissement, réduit inévitablement l'entropie et le gaspillage de l'énergie thermique, explique Andreï Lebedev, collaborateur à École polytechnique fédérale de Zurich (ETH) et au MFTI.

    L'année dernière, une équipe de scientifiques, dirigée par Gordey Lesovik de l'Institut Landau de physique théorique, a découvert qu'il était possible de violer le deuxième principe de la thermodynamique. Ce principe établit l'irréversibilité des phénomènes physiques dans le monde, étant ainsi inviolable a priori. Cette découverte a permis aux physiciens de créer un analogue quantique du démon de Maxwell, créature hypothétique qui range les molécules lentes et rapides.

    Les chercheurs ont compris qu'il était possible d'utiliser ces « démons » quantiques afin de créer un nouveau dispositif au coefficient énergétique de 100 %.

    En réalité, ce dispositif n'est certainement pas « un mouvement perpétuel », comme l'explique M. Lesovik, puisqu'il faut constamment renouveler les qubits « diaboliques » qui purifient le système de l'entropie en les refroidissant. De l'autre côté, on le fait en dehors du « mouvement », ce qui permet de dire que « formellement » le deuxième principe de la thermodynamique est violé en son intérieur.

    Actuellement, M. Lesovik et ses collègues travaillent afin de réaliser cette idée dans la pratique en créant un « mouvement perpétuel » sur la base de qubits supraconducteurs, qui sont des transmons.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Tags:
    thermodynamique, physique, chercheurs, Institut de physique et de technologie de Moscou (MFTI), Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik