Ecoutez Radio Sputnik
    Beidou

    La Chine met en service son système de navigation par satellite Beidou

    © East News. dycj - Imaginechina/FOTOLINK
    Sci-tech
    URL courte
    3230
    S'abonner

    Le système de navigation par satellite Beidou, similaire au Galileo européen ou GPS américain, comprenant 2.700 stations terrestres, est entré en service en Chine.

    La Chine a mis en exploitation son grand système de navigation par satellite Beidou, a annoncé dimanche la chaîne de télévision CGTN citant Li Weisen, chef adjoint de l'Administration nationale du cadastre, de la cartographie et de la géoinformation de Chine (NASG).

    Selon la NASG, le système permettant de déterminer la position avec une précision d'environ 100 mètres comprend 2 700 stations de contrôle terrestres, un centre national et 30 centres provinciaux de traitement et de transfert des données. La partie spatiale du système comprendra d'ici 2020 cinq satellites géostationnaires et 30 satellites non géostationnaires. En juin 2016, la Chine a lancé le 23e satellite de la constellation.

    © Photo: en.wikipedia.org/Secretlondon/cc-by-sa 3.0
    Les autorités chinoises comptent mettre le service à la disposition de tous, mais aussi améliorer l'organisation du trafic automobile dans le pays, surtout dans les grandes villes.

    Le système chinois Beidou (« constellation de la Grande Ourse »), qui est aussi connu sous le nom de Compass, est similaire aux systèmes GPS américain, Galileo européen, ou GLONASS russe. Il devrait devenir complètement opérationnel en 2020. La Chine a commencé le déploiement de la première version de Beidou comportant trois satellites en 2000. Beidou-1 a été déclaré opérationnel en 2003.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La Chine lance Tianzhou-1, son premier cargo spatial (vidéo)
    La Chine a tiré le plus lourd lanceur spatial en 30 ans
    Chine: près de 10.000 déplacés pour faire place à un télescope spatial géant
    Tags:
    espace, Beidou (Compass), Administration nationale du cadastre, de la cartographie et de la géoinformation de Chine (NASG), Li Weisen, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik