Sci-tech
URL courte
5266
S'abonner

Le scientifique russe Alexandre Popov a breveté une invention qui permet de former des nuages sur Mars. Selon le chercheur, cette technologie offrira la possibilité de contrôler la météo sur la planète rouge et ainsi rendra plus proche la date de sa colonisation.

Interviewé par le journal Rossiyskaya Gazeta, le chercheur russe Alexandre Popov a raconté qu'il avait proposé de créer des « chapeaux » polaires martiens composés de dioxyde de carbone solide et de glace.

« Ils commencent à "fondre", c'est-à-dire à passer dans un état gazeux, sur la base saisonnière, près de deux fois par an. Et la glace reste à la surface. Avec de l'hélium concentré, elle pourrait devenir de la vapeur qui se transforme en brouillard ou en nuages », signale le spécialiste.

De plus, le scientifique a breveté une technologie pour former l'ozone de l'atmosphère de Mars.

Il explique qu'après avoir étudié les idées d'autres chercheurs qui ont voulu créer sur la planète rouge une atmosphère identique à la Terre, il a proposé de la remplir avec du dioxyde de carbone, ce qui pourrait augmenter la température et créer des conditions plus favorables.

Le chercheur estime que la colonisation de Mars débutera dans 20 ou 30 ans. Selon lui, c'est dans ces prochaines décennies que ses inventions seront utilisées.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Les chercheurs russes ont appris à lire entre les lignes des messages sur Internet
Des chercheurs créent une carte des trous noirs supermassifs
Des chercheurs russes découvrent la mutation à l'origine de la sclérose en plaques
Des chercheurs russes ouvrent la voie à de nouvelles méthodes de cryptage quantique
Tags:
atmosphère, chercheurs, technologies, Univers, Terre, Système solaire, Mars, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook