Sci-tech
URL courte
3185
S'abonner

Des scientifiques australiens proposent un traitement inédit de l’allergie à l’aide de la thérapie génétique. Une telle approche se focalise sur une modification des cellules immunes de l’organisme permettant de nettoyer leur «mémoire».

Une équipe de scientifiques australiens a manifesté des résultats importants dans la recherche de moyens pour lutter contre les allergies. Un article publié dans la revue JCI Insight présente une idée innovante: les chercheurs proposent un traitement de l'allergie sur la base d'une thérapie génétique.

« Les crises d'asthme ou les allergies sont liées au fait que les cellules immunes humaines commencent à réagir sur leurs propres protéines comme des antigènes. Le problème est que ces cellules ont une très bonne "mémoire" et il est très difficile de s'en débarrasser. Nous avons réussi à résoudre cette tâche par une thérapie génétique qui a forcé les T-cellules à "oublier" ces protéines », signale le chercheur Ray Steptoe de l'Université Queensland de Diamantine (Australie).

Une expérience réalisée avec des souris a mené les scientifiques à la conclusion suivante: une fois déprogrammées, les cellules de la moelle osseuse commencent à interagir avec les cellules immunes et à supprimer leur « mémoire », les forçant à ignorer les molécules des protéines qu'elles avaient l'habitude d'attaquer.

Selon les statistiques de l'Organisation mondiale de la santé et de l'Organisation de la lutte contre l'allergie, près d'un tiers des habitants de la Terre souffrent d'une forme d'allergie.

La recherche d'un traitement représente ainsi un des plus grands défis pour la médecine contemporaine.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Des chercheurs créent une carte des trous noirs supermassifs
Une technologie unique pour gérer le cerveau élaborée par des chercheurs russes
Des chercheurs russes découvrent la mutation à l'origine de la sclérose en plaques
Des chercheurs israéliens ont créé un filtre à eau anti-virus
Tags:
allergie, médecine, biologie, chercheurs, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook